Canal-U

Mon compte
LIMSI

Stratégies d'adaptation de la vitesse d’articulation lors de conversations spontanées entre locuteurs natifs et non-natifs


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/limsi/embed.1/strategies_d_adaptation_de_la_vitesse_d_articulation_lors_de_conversations_spontanees_entre_locuteurs_natifs_et_non_natifs.32511?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
Kühnert Barbara
Kocjančič Antolík Tanja

Producteur Canal-U :
LIMSI
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Stratégies d'adaptation de la vitesse d’articulation lors de conversations spontanées entre locuteurs natifs et non-natifs

JEP-TALN-RECITAL 2016 - Vendredi 8 juillet 2016

Session commune JEP/TALN 3

Stratégies d'adaptation de la vitesse d’articulation lors de conversations spontanées entre locuteurs natifs et non-natifs

Barbara Kühnert and Tanja Kocjančič Antolík

Résumé : Cet article examine la vitesse d’articulation dans un corpus de conversations spontanées entre locuteurs natifs et non-natifs. L’objectif est d’étudier en particulier (i) dans quelle mesure les locuteurs natifs adaptent leur vitesse aux apprenants L2 et (ii) dans quelle mesure les deux locuteurs en interaction ont tendance à rapprocher ou à dissocier leurs caractéristiques temporelles au cours d’une conversation. Les données proviennent du corpus SITAF d’interactions tandem en anglais-français. A ce jour, 10 sujets ont été analysés, chacun ayant été enregistré dans trois conditions différentes : en utilisant sa L1 avec un autre locuteur natif, en utilisant sa L1 avec un apprenant L2, et en utilisant sa L2. Les résultats indiquent que les propriétés de la langue maternelle ont une nette influence sur les variations de la vitesse d’articulation des locuteurs, non seulement lors des stratégies d’adaptation envers des apprenants mais également sur les caractéristiques de la vitesse en L2.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 8 Juillet 2016
    Lieu de réalisation : Inalco, Paris
    Durée du programme : 28 min
    Classification Dewey : Informatique appliquée à la linguistique
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau, niveau Doctorat (LMD), Recherche
    Disciplines : Linguistique, Informatique
    Collections : JEP-TALN-RECITAL 2016, Session commune JEP/TALN 3
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : Kühnert Barbara, Kocjančič Antolík Tanja
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : traitement automatique de la langue, Traitement Automatique des Langues
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte