Canal-U

Mon compte
Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand

Gérard Noiriel, un historien dans la Cité


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/msh_clermont_ferrand/embed.1/gerard_noiriel_un_historien_dans_la_cite.54795?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Gérard Noiriel, un historien dans la Cité

Gérard Noiriel est directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, et l’auteur d’une trentaine d’ouvrages.

Le 13 novembre 2019, le Centre d’Histoire Espaces et Cultures de l’Université Clermont-Auvergne a reçu Gérard Noiriel dans le cadre de son séminaire de centre, en présence de plus de 250 auditeurs.

À l’occasion de la parution de deux livres qui ont fait l’actualité (Une histoire populaire de la France, Agone, 2018 et Le Venin dans la plume. Edouard Drumont, Eric Zemmour et la part sombre de la République, La Découverte, 2019), Gérard Noiriel évoque son parcours, ses engagements, sa perception du rôle de l’historien dans le débat médiatique.

Durant cette conférence-discussion (animée par Louis Hincker, professeur d’histoire contemporaine à l’UCA), Gérard Noiriel aborde trois grandes thématiques : le métier d’historien, le rôle des intellectuels plus largement dans le débat public, et la relation entre le présent et le passé. Il explique l’importance qu’a revêtue la lecture aussi bien des œuvres de l’historien Marc Bloch que du dramaturge Bertolt Brecht dans son itinéraire de chercheur.

La séance se clôt sur une réflexion concernant les années 1880-1900, dont Gérard Noiriel est un spécialiste ; la fin du XIXe siècle est regardée comme un passé qui hante notre contemporanéité, ce sont des années fondatrices en France de la République mais aux effets contradictoires sur le long terme.



 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte