Canal-U

Mon compte
Musée de l’Air et de l’Espace

L’internationalisation de l’heure


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/musee_de_l_air_et_de_l_espace/embed.1/l_internationalisation_de_l_heure.13745?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
GAPAILLARD Jacques

Producteur Canal-U :
Musée de l’Air et de l’Espace
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


L’internationalisation de l’heure

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, avec le développement des échanges commerciaux et du télégraphe électrique, est apparue la nécessité de disposer d’une heure de référence mondiale. La définition de cette « heure universelle » revenait au choix d’un méridien particulier, lequel deviendrait également le méridien international de référence, ou « premier méridien », pour le repérage des longitudes.

Réunie à Washington en octobre 1884, la Conférence internationale du premier méridien porte son choix sur le méridien de Greenwich, au grand dam de la France qui n’accepte pas cette décision et continue à se référer au méridien de Paris. Cependant, lorsque la station de TSF de la Tour Eiffel se révèle capable de hautes performances, qu’il s’agisse de la réception ou de l’émission de signaux horaires, il devient évident que la France peut jouer un rôle international de tout premier plan dans le domaine de l’heure. Mais il va de soi qu’il lui faut préalablement adopter l’heure de Greenwich, ce qui est fait en 1911, tandis que, l’année suivante, Paris devient le siège du Bureau international de l’Heure.

 

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Les systèmes d’observation de l’océan
 Apports des satellites à la prévision des événements météorologiques et climatiques
 Les transferts de masse à la surface de la Terre vus par les satellites GRACE
 Diagnostic du changement climatique et de ses principaux impact en France
 Quel impact l’activité solaire a-t-elle sur notre climat ?
 Comètes : aux origines des systèmes planétaires
 Le projet SDSS, mesurer l'expansion de l'univers
 La géodésie : figure de la Terre, cartographie et géolocalisation
 L'astrométrie : instruments et buts scientifiques
 Hipparcos ou les débuts de l'astrométrie spatiale
 L’abbé La Caille, astronome et géodésien, découvreur du ciel austral.
 Une histoire des mesures de distance stellaires des origines à la mission Gaia
 Sous l'œil des satellites - Lorsque les techniques spatiales transforment nos sociétés
 Philae, l'atterrisseur de Rosetta
 La navigation terrestre : technologies, performances et applications
 L'apport de l'astronomie à la mesure du temps et de l'espace
 Le contrôle aérien : pourquoi ? Comment ?
 Les horloges atomiques mesurent précisément l'espace-temps
 L’homme de mer et la pratique nautique: Mémorisation, mesures, questions sociétales et concepts techniques.
 D’autres mondes habités dans l’univers ?
 Étoiles et planètes, un destin commun ?
 Pourquoi et comment mesurer la forme de la terre ?
 La planète Mars photographiée depuis la Terre, à l'heure de l'exploration spatiale
 Les vols spatiaux chinois, de l'orbite basse à la Lune et au-delà
 Chercher une vie dans l'univers !
 Les dangers qui menacent la Terre: chronique d'une fin du monde annoncée
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte