Canal-U

Mon compte
Réseau Thématique de Recherche Milieux & Diversité

La cartographie historique : apports et limites dans un contexte de Programme d'Action etde Prévention des Inondations


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/rtr_midi/embed.1/la_cartographie_historique_apports_et_limites_dans_un_contexte_de_programme_d_action_etde_prevention_des_inondations.58413?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

La cartographie historique : apports et limites dans un contexte de Programme d'Action etde Prévention des Inondations

5e colloque des Zones Ateliers – CNRS 

2000-2020, 20 ans de recherche du Réseau des Zones Ateliers

SESSION 4 : Concepts et outils pour le suivi des socio-écosystèmes


La cartographie historique : apports et limites dans un contexte de Programme d'Action etde Prévention des Inondations (ZA Moselle)

Thomas Lejeune ∗† 1, Xavier Rochel 1, Denis Mathis 1, Claire Delus 1

 

1  Centre de Recherche en Géographie –  Université de Lorraine : EA7304 –  France


Résumé

L’information sur les risques naturels constitue un des axes prioritaires des trois prochaines années pour les services déconcentrés  de l’État  et les collectivités  territoriales (MTES,  2019). En France, les inondations représentent le premier risque naturel auxquels sont exposés les ter- ritoires.  L’amélioration de la connaissance du risque inondation constitue donc un enjeu socio- environnemental majeur.

L’information historique permet d’enrichir cette connaissance et de guider certains choix d’aménagements (Lang et al., 1998).  L’étude des crues historiques revêt d’ailleurs désormais un caractère obligatoire pour les collectivités engagées dans une démarche de Programme d’Actions et de Prévention des Inondations (PAPI). L’EPTB Meurthe-Madon, principal acteur gemapien des bassins versants du Madon et de la Meurthe, porte actuellement un PAPI sur la Meurthe, un des principaux affluents de la Moselle dans sa partie française. Dans le cadre de la réalisation de ce PAPI,  l’EPTB Meurthe-Madon a confié au Laboratoire de Géographie de l’Université de Lorraine (LOTERR) une étude sur la géohistoire du risque inondation dans la vallée de la Meurthe. L’objectif de cette étude est d’établir l’historique des crues de la Meurthe et de retracer l’histoire de l’aménagement de ce cours d’eau afin d’appréhender l’évolution des relations Hommes / milieu naturel au cours des 2-3 derniers siècles.

 Nous proposons, dans le cadre du colloque des Zones Ateliers-CNRS  2020, de présenter l’apport de la cartographie historique pour retracer les différentes étapes qui ont jalonné l’histoire de la vallée.  Le corpus documentaire est composé de cartes anciennes (Naudins, Cassini, Etat-Major, Cadastres  Napoléoniens),  de photos aériennes anciennes et du fond cartographique actuel.   Il permet de couvrir une période qui s’étend de 1728 à 2015 et de réaliser une analyse diachronique de l’évolution du lit de la Meurthe et de ses aménagements en lit majeur.

 Ces  travaux  permettent  de  mieux  appréhender,  les contraintes  apportées  au lit de  la rivière au cours du temps (réduction du linéaire de la Meurthe de plus de 7 km en 70 ans, fixation des berges, etc.), ainsi que l’envahissement du fond de vallée par des activités humaines souvent liées aux usages de l’eau (flottage, industrie, agriculture ou encore gravières).

 L’ancien  fonctionnement  de  la vallée  et  l’importante  anthropisation  de  ces  dernières  décen- nies se surimposent aujourd’hui à l’hydrosystème naturel et pourraient apporter des éléments d’explication à l’augmentation perceptible du risque inondation depuis le début du XXème siècle.

 L’objet de cette communication sera de présenter, d’une part les principaux résultats de l’étude diachronique, et d’autre part de montrer les nombreuses limites et incertitudes (imprécisions qualitatives et planimétriques notamment) assorties à l’usage de documents historiques pourtant incontournables.

 

LANG M., COEUR D., LALLEMENT C.,  NAULET R. (1998).  " Valorisation de l’information historique pour la prédétermination du risque d’inondation : application au bassin du Guiers ", Ingénieries  - E A T, IRSTEA  édition 1998, p.  3 - p.  13.

MTES  (2019).    L’instruction  du 6  février  2019  relative aux thèmes prioritaires  d’actions  en matière de prévention des risques naturels et hydrauliques pour 2019  à 2021,  4 p.  + 15 p.  annexes.


--

Programme et recueil des résumés à télécharger dans l'onglet documents ci-dessus.

Toutes les informations sur le site du colloque :

https://20ans-rza.sciencesconf.org/resource/page/id/5


 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte