Canal-U

Mon compte
SIDOC

Colloque "Écrire et soigner" : 2ème partie , après-midi


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/sidoc/embed.1/colloque_ecrire_et_soigner_2eme_partie_apres_midi.22305?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
SIDOC
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Colloque "Écrire et soigner" : 2ème partie , après-midi

« Être auteur de sa pensée »


1. Walter Hesbeen

Titre de la communication: Mémoire de fin d’études des étudiants en soins infirmiers - Se mettre en recherche pour penser et affiner sa pratique

Infirmier et docteur en santé publique de l’Université catholique de Louvain (UCL-Belgique). Il a été directeur des services hospitaliers du Centre neurologique William Lennox (Ottignies Louvain-la-Neuve, Belgique), puis professeur à l’Ecole nationale de santé publique (Rennes, France) et ensuite Responsable de l’Unité de recherche et de développement de l'École La Source (Lausanne, Suisse). Il est aujourd’hui responsable du GEFERS à Paris (Groupe francophone d’études et de formations en éthique de la relation de service et de soin). Il est également membre fondateur et rédacteur en chef de la revue Perspective soignante.


2. Trinôme des documentalistes

Catherine Hordesseaux

Titre de la communication: Accompagner à la création d'un journal ) l'Ifsi de Longjumeau
Documentaliste Sidoc, Ifsi Longjumeau: Cadre formateur et documentaliste du Sidoc, Catherine a accompagné les étudiants à réaliser un petit journal local: retour d’expérience

Stéphanie Pisot,
Titre de la communication: Ateliers d’écriture : Une expérience à l’IFSI/IFAS de Chartres
Co-présidente Sidoc, ifsi de Chartres: Documentaliste à l’IFSI/IFAS de Chartres (Eure-et-Loir), Stéphanie est co-présidente du SIDOC. Titulaire d’une maitrise en littérature anglaise, d’un DESS de journalisme bilingue (anglais-français), d’une licence professionnelle en documentation d’entreprise et métiers de l’infodoc.Coordinatrice du groupe publications au RNDH pendant 3 ans,  elle a parallèlement mis en place, avec l’équipe pédagogique, des ateliers d’écriture en 2007 à l’IFSI/IFAS de Chartres, pour répondre aux besoins des étudiants. D’abord créatifs et ludiques, ces ateliers ont pris un tour plus pratique. Ils sont optionnels  et reconduits chaque année, en 1ère, 2e et 3e année de formation en soins infirmiers et en formation d’aides-soignants,  dans le cadre d'un dispositif "stratégique" de documentation-lecture-écriture.

Brigitte Bourgeois,
Titre de la communication: L’accompagnement à l’écriture
Documentaliste Sidoc, ifsi de Meaux: Professeur des écoles, Brigitte a conduit des projets d'écriture auprès des enfant de 7-8 ans (un  album et un conte) . Avec une licence en sciences de l'éducation et  un master en sciences humaines, elle est devenue documentaliste en (IFSI, IFAS, IFAP) et membre active du SIDOC. Depuis 2009 , elle collabore à l'ingénierie de la formation auprès des étudiants infirmiers et élèves auxiliaires de puériculture (AP). Intervenant sur l'unité d'enseignement initiation à la démarche de recherche et méthodes de travail auprès des étudiants infirmiers, en étroite collaboration avec les formateurs, elle 'accompagne les étudiants dans leurs recherches mais aussi dans l'écriture des Analyses de pratiques et mémoire de fin d'étude. Elle a aussi mené des projets d'écriture (un album album et des comptines), auprès des élèves Auxiliaires de puériculture, en les accompagnant parallèlement à la lecture auprès de la petite enfance. Pour cette journée, elle va aborder l'accompagnement à l'écriture dans le cadre d’un projet transversal qui se réalise sur les trois années de formation des étudiants en soins infirmiers. Elle abordera l’inter-relation entre formateur et documentaliste pour développer une écriture différente de l'écriture fonctionnelle.


3. Table ronde d’écrivains  : Qu’est-ce qu’écrire? pour qui, pourquoi?

Anne PERRAUT SOLIVERES : L’engagement , la cohérence: faut-il pratiquer pour écrire?
Infirmière, puis  cadre supérieur de santé, praticien-chercheure, docteur en sciences de l’éducation. Anne Perraut Solivères est Directrice de rédaction de la revue Pratiques, les cahiers de la médecine utopique, auteure du livre Infirmière, le savoir de la nuit.  Elle a reçu  « le prix  Le Monde de la Recherche » en 2000

 Didier Morisot: Pratique les analyses : il est percutant déroutant décapant: faut-il se prendre au sérieux pour écrire?
Infirmier spécialisé en psychiatrie (Bourgogne), est aujourd’hui à la retraite, il anime des rubriques dédiées à l’humour sur infirmiers.com : Les rubriques déglinguées: Amour, gloire et bétadine
●    Il intervient d régulièrement ans la revue Pratiques: Les cahiers de la médecine utopique
●    Cadredesante.com: Histoire de camemberts

Brigitte TISON ; de l’interculturalité à la clinique: vous ne cessez d’écrire: Faut-il expérimenter le MOI pour écrire?
Psychologue clinicienne, Brigitte Tison a été  maître de conférences associé à Paris 5. Enseignante en ethnologie à Bobigny, elle a enseigné 10 ans à Nancy 2 dans d’un  DESS  actions  interculturelles. Elle a été puéricultrice en France et à l'étranger. Elle  anime des formations sur le thème de l'interculturalité en milieu hospitalier. Formée à  ethnologie (Sorbonne), d'infirmière, puéricultrice (Brune-1971) et assistante sociale, elle est partie expérimenter les missions humanitaires. Elle s’est rendue en Iran et en Arménie, en tant que que superviseur psy et analyste lors de séismes, pour encadrer les plus jeunes psy et les arméniens( 1992) en particulier et les iraniens également -1996).  Soins et cultures  (Masson, 2007) est le livre le plus lu en Ifsi.

François BEGAUDEAU: Explorateur des formats, des genres, passeur de mots, faut-il se positionner pour écrire?
Ecrivain, journaliste, critique, scénariste, blogueur, il  publie en 2003 son premier roman, intitulé Jouer juste. Suivent de nombreux autres ouvrages :  des romans (Dans  la diagonale, Fin de l’histoire, Vers la douceur, La blessure la vraie, …), des essais (Antimanuel de littérature, Parce que cela nous plaît, Tu seras écrivain mon fils), des pièces de théâtre (Le Problème, Un deux un deux, Non réconciliés, …), une fiction biographique (Un démocrate : Mick Jagger 1960-1969).Collaborateur régulier de diverses revues et magazines (Inculte, Transfuge, Muge, Le Monde), il est également chroniqueur dans diverses émissions de télévision. Son roman Entre les murs (2006) a reçu le prix Télérama / France Culture et fut adapté au cinéma par Laurent Cantet (Palme d’Or à Cannes en 2008) . Son roman Le moindre mal publié en 2014 dans la collection Raconter la vie), fait le portrait d’une infirmière, Isabelle, animée par la passion du soin.
Pour la journée Écrire et soigner, nous avons aussi apprécié: L’antimanuel de la littérature, tu seras écrivain mon fils,  puis “Au début”.


Cliquez sur la vidéo de Martin Winckler (entretien à la Pitié salpetrière, mars 2016)

médecin, auteur, écrivant français (vivant au Canada) il rédige de nombreux articles sur ses blogs:

littéraire:  Cavalier des touches

soignant: l'école des soignants

personnel: Le Webzine




 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte