Canal-U

Mon compte
Université Rennes 2 - CREA

BT06 - Son prochain roman


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_rennes_2_crea_cim/embed.1/bt06_son_prochain_roman.729?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
Trabelsi Bahaa

Producteur Canal-U :
Université Rennes 2 - CREA
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Les chapitres


BT06 - Son prochain roman

Voir l'ensemble des programmes liés :

Présentation de Bahaa Trabelsi
Ses romans
Couple, sexualité
La question féminine
La société marocaine
Son prochain roman

  • Séquence 1 " Le troisième roman raconte la presse, la liberté d'expression, et comment nous sommes passés des années de plomb aux années d'ouverture. Comment nous avons hérité de l'autocensure, comment nous avons hérité d'un système qui a fait de nous des êtres qui n'arrivent pas à exprimer totalement ce qu'ils pensent. C'est l'histoire d'un personnage qui est journaliste et qui essaie de se chercher dans tout ce malaise, dans toute cette perte de repères. Il essaie de voir comment il peut évoluer dans son métier et par rapport aux autres. Le roman commence par les deux marches pour la femme : la marche de Rabat des " modernistes " et la marche de Casablanca des " Islamistes ". En fait, c'est un journaliste qui doit couvrir l'événement et ne sait plus très bien lequel des deux il doit couvrir. Il ne sait plus très bien ce qu'il doit comprendre de ces deux marches. Cela continu dans une espèce de flou où rien n'est jamais dit… Je pense que la presse est un peu comme cela aujourd'hui, c'est-à-dire que les journalistes ne savent pas très bien sous quel angle se placer. C'est vrai qu'avec la parution du " journal marocain ", on avait réussi à dire certaines choses. En même temps, cela a été divisé en deux points de vue. Il y a ceux qui ont pensés que le Maroc devrait réhabiliter sa mémoire, réécrire son histoire, désigner par leur nom les tortionnaires qui ont fait du mal dans ce pays. Et il y a ceux qui ont dit que ce n'était pas le moment et que nous avions d'autres priorités. Donc, à travers ces deux tendances, la presse vit un peu un mal être car elle ne sait pas ce qui est important, ce qui ne l'est pas. La presse n'est pas un pouvoir dans ce pays. La presse est un pantin et aujourd'hui elle souhaiterait dire les choses telles qu'elles sont mais elle n'y arrive pas à cause de l'autocensure.
  • " Séquence 2 " C'est la quête du personnage principale qui vit dans la schizophrénie totale. Il a trois femmes dans sa vie : l'une d'elle est juive marocaine, partie vivre à Paris, la seconde est une jeune fille marocaine voilée, elle est issue d'une famille pauvre, elle fait vivre toute sa famille en travaillant dans un bar la nuit. C'est une jeune fille aux deux visages, voilée la nuit, danseuse le jour. Et la troisième est une marocaine très tendance, moderne, active qui quitte un mariage un peu ennuyeux pour aller vivre avec ce journaliste qui est alcoolique. Tout ce roman est une histoire de la crise de la société marocaine, une recherche de valeurs et de repères ou il ne se passe rien parce que la recherche vient de commencer !... "

  •  
  •  
    Date de réalisation : 19 Décembre 2002
    Durée du programme : 7 min
    Classification Dewey : Littératures des autres langues et groupes de langues, Histoire générale des autres régions du monde
  •  
    Catégorie : Entretiens
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : Trabelsi Bahaa
    Réalisateur(s) : Université Rennes 2 - Haute Bretagne
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : Bahaa Trabelsi
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte