Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Accès à l'information, transparence et espionnage : les contradictions de la communication de l'État moderne / Anne-Marie Gingras


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/acces_a_l_information_transparence_et_espionnage_les_contradictions_de_la_communication_de_l_etat_moderne_anne_marie_gingras.16657?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Accès à l'information, transparence et espionnage : les contradictions de la communication de l'État moderne / Anne-Marie Gingras

Accès à l'information, transparence et espionnage : les contradictions de la communication de l'État moderne / Anne-Marie Gingras, in colloque "Comprendre les mondes sociaux 2014", organisé par Le Labex Structuration des Mondes Sociaux (SMS) de l'Université Toulouse Jean-Jaurès-campus Mirail. Toulouse, Centre de congrès Pierre Baudis, 7-9 avril 2014.
Si l'accès à l'information et la transparence constituent des éléments constitutifs des démocraties modernes, le contrôle de l'information par les gouvernements n'en est pas moins présent au 21e siècle. Cette communication fait état des dilemnes institutionnels posés par l'accès à l'information et la transparence, particulièrement dans les systèmes de Westminster (développement de la culture orale chez les fonctionnaires, compétition entre organismes publics, impact de la connaissance des fraudes sur le public, responsabilité, etc.) et ce, dans un contexte où se multiplient les contre-pouvoirs institutionnels. Il est aussi question des défis que doivent affronter les gouvernements suite à la publicité des programmes d'espionnage politique et industriel. Il en ressort une vision de l'État comme étant davantage un champ de forces qu'un acteur central dont l'orientation et les actions sont cohérentes.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte