Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Guerres et internements dans la France du XXe siècle / Jean-Claude Farcy


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/guerres_et_internements_dans_la_france_du_xxe_siecle_jean_claude_farcy.21001?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Guerres et internements dans la France du XXe siècle / Jean-Claude Farcy

Guerres et internements dans la France du XXe siècle / Jean-Claude Farcy, in journée d'étude "Austro-allemandes à Garaison. L’internement à la lumière des journaux de guerre", organisé par le Centre de Recherches et d'Études Germaniques (CREG) en partenariat avec l’établissement Notre-Dame de Garaison et les Archives départementales des Hautes-Pyrénées, Université Toulouse Jean-Jaurès, 19 février 2016.

Croisant les problématiques de l’internement et des déplacements de personnes, cette journée d’études du Centre de Recherches et d’Études Germaniques entre dans le cadre de son programme « Hériter et transmettre ». Il s’agit, à l’exemple de ce camp du Sud-Ouest, d’étudier les traces d’une mémoire allemande et autrichienne de la France durant la Première Guerre mondiale, ainsi que la perception de ce pays dans sa dimension à la fois exogène et endogène.
« En France, les "camps de concentration" ont existé dès 1914. L'expression est couramment utilisée par la presse, les autorités, les directeurs des camps, les ministres et repris même dans la correspondance, par exemple avec le tampon "Camps de concentration de Garaison", voisinant avec l'expression "dépôt d'internés". Des camps où étaient enfermés des prisonniers civils avec des gardiens militaires, des barbelés, des évasions, des révoltes et des morts. Or ces camps étaient totalement inconnus des historiens de la Première Guerre mondiale. Dès 1990 il y a eu une forte incitation à esquisser leur étude en exploitant les fonds d'archives pour répondre à l'interrogation : quoi de commun avec les camps de concentration ultérieurs, quelles spécificités, ces camps inauguraient-ils en 1914-1918 un XXe siècle que l'on considère souvent comme le" siècle des camps" ?
Répondre à ces questions revient à interroger la nature et les finalités de l'internement au fil de trois épisodes majeurs, celui des trois guerres que la France a connues, La Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre Mondiale et la Guerre d'Algérie ». (Jean-Claude Farcy).

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte