Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

La créolité comme alternative à la mondialisation anglo-saxonne / Jean Bernabé


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/la_creolite_comme_alternative_a_la_mondialisation_anglo_saxonne_jean_bernabe.6254?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


La créolité comme alternative à la mondialisation anglo-saxonne / Jean Bernabé

La créolité comme alternative à la mondialisation anglo-saxonne. Jean BERNABÉ. Dans colloque "Identités américaines : relations et interactions - American Identities in relation and interaction" organisé par le laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes (CAS) de l'Université Toulouse II-Le Mirail, 10-11 juin 2010.

Plus de vingt ans après sa sortie, Jean Bernabé revisite "l’Éloge de la créolité", essai paru en 1988 chez Gallimard sous sa plume et celle de ses cosignataires Patrick Chamoiseau et Raphaël Confiant. Il approfondit les divers contextes et processus de créolisation en faisant un sort particulier au facteur insulaire dans sa dimension physique et géopoétique, elle-même inscrite dans une logique où l’archipel, comme condition incontournable, constitue le symbole du particulier ouvert sur l’universel. Resituant le mouvement de la Créolité par rapport à celui de la Négritude, sa relecture de l’essai met l’accent sur les dérives réelles et potentielles imputables aux notions de diversalité et de cultures mosaïques. Une réflexion sur les concepts d’hominisation, de créolisation et de mondialisation dégage des perspectives politiques sous les espèces du « partage des ancêtres », condition sine qua non, selon lui, du bien-vivre ensemble à l’échelle de la planète. En un mot, "l’Éloge de la créolité" devrait désormais donner lieu à une véritable « épreuve » de la Créolité, dans sa dimension mondiale.

[La communication de Jean Bernabé est précédée d'une présentation par Catherine Lanone (univ. Toulouse-Le Mirail, France) et suivie d'un débat avec le public].

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte