Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Régulation des assistants vocaux & RGPD / Estelle Hary


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/regulation_des_assistants_vocaux_rgpd_estelle_hary.48865?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Régulation des assistants vocaux & RGPD / Estelle Hary

Régulation des assistants vocaux & RGPD / Estelle Hary, in Journée d'étude "Vox Machines" organisée sous la responsabilité scientifique de Julien Drochon et Anthony Masure par le Pôle Nouveaux Médias de l'École supérieure d'art des Pyrénées (ESA, Pau-Tarbes) et le Master Design Transdisciplinaire, Cultures et Territoires, Université Toulouse Jean-Jaurès, 10 décembre 2018.

Les artefacts numériques peuplent de plus en plus notre quotidien, devenant toujours plus proche et intime avec leurs utilisateurs. Dans la conception de ces artefacts, la question de la protection de la vie privée et des données personnelles devient centrale. Ainsi, la notion de privacy by design (en français : protection des données dès la conception) est devenue un pilier de la régulation européenne, obligeant toute entité traitant des données personnelles à respecter la vie privée de ses utilisateurs. Jusqu’à présent cette notion s’est principalement traduite par des recommandations légales (principe de minimisation des données) et techniques (chiffrement des données), le design des interfaces étant étrangement absent de la mise en place de cette notion. S’amusant à renverser les termes, que serait un design de la privacy ? Comment se traduirait-il formellement au sein des interfaces ? Ce prisme pour regarder nos interactions avec le monde numérique nous permettrait-il de réviser nos façons de les concevoir et par extension nous permettrait également de revoir nos méthodes de design ? Pour explorer ces questions, nous utiliserons les interfaces vocales comme terrain de recherche, qui, par leur nature, offrent un terreau riche de réflexion.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte