Conférence
Notice
Lieu de réalisation
INALCO, Paris
Langue :
Français
Crédits
Rachel Thomas (Organisation de l'évènement), INALCO (Réalisation), Cédric Pichat (Publication), juL McOisans (Publication), Françoise Acquier (Publication), Nathan Ritz (Publication), Jean-Paul Thibaud (Intervention)
DOI : 10.60527/fcnr-gj90
Citer cette ressource :
Jean-Paul Thibaud. AAU. (2023, 6 novembre). De la sensibilité atmosphérique , in Colloque international : Expériences sensibles, fabrique et critique des territoires en mutation. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/fcnr-gj90. (Consultée le 19 juin 2024)

De la sensibilité atmosphérique

Réalisation : 6 novembre 2023 - Mise en ligne : 16 avril 2024
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Il est une sensibilité que l’on pourrait qualifier d’atmosphérique. Irréductible à une sensibilité artistique, paysagère ou environnementale, elle procède d’une attention diffuse ouverte aux variations tonales du monde ambiant et aux prégnances atmosphériques des milieux de vie. Elle relève moins d’une perception d’objet que d’un affect de situation. N’assistons-nous pas actuellement à un tournant de la sensibilité dans lequel le monde contemporain opère un nouveau partage du sensible et occasionne de nouveaux modes de sentir ? La sensibilité atmosphérique procède fondamentalement d’une sensibilité écologique qui met à l’épreuve la consistance, la résonance et la persistance des ambiances ordinaires. Elle ressortit à une manière de se rendre sensible aux mutations socio-écologiques actuelles. Il en va de la précarité et de la fragilité des attaches sensibles aux espaces du quotidien. De ce point de vue la sensibilité ne se réduit pas à une réception passive mais relève bien plutôt d’une puissance d’intensification et de transformation de notre relation au monde.

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème