Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
Olivier Bauchet (Intervention)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés Musée d’Archéologie du Jura
DOI : 10.60527/622d-5724
Citer cette ressource :
Olivier Bauchet. ArcheoJura. (2011, 4 novembre). Détection des moulins hydrauliques en milieu fluvial. Olivier Bauchet (Inrap). [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/622d-5724. (Consultée le 19 mai 2024)

Détection des moulins hydrauliques en milieu fluvial. Olivier Bauchet (Inrap)

Réalisation : 4 novembre 2011 - Mise en ligne : 31 mai 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Avec la collaboration de Luc Lecomte (Inrap).

Depuis une quinzaine d’années, des prospections subaquatiques sont effectuées dans le cours de la Marne dans le cadre d’un projet de prospection diachronique établi par le Groupement de recherches archéologiques subaquatiques. Un bilan de cette expérience peut aujourd’hui être dressé sur l’étude de la meunerie Fluviale. Ce travail est marqué par la pluridisciplinarité de la méthode. Le dépouillement des sources historiques occupe une partie importante de la recherche menée au préalable (textes et plans anciens). Cette documentation apporte des indices topographiques qui peuvent être confrontés à la microtoponymie. L’analyse parcellaire permet également de repérer d’anciens îlots rattachés à l’une des berges auprès desquels des moulins se trouvaient souvent associés. Les anciens profils en long et en travers dressés au cours du XIXe siècle offrent aussi de précieux indicateurs. Confrontés à des relevés plus récents, ils permettent d’estimer un premier état de conservation.

A partir des indices recueillis sont orientées les prospections subaquatiques. Le repérage de ce type d’aménagements peut aussi être réalisé lors de mise en chômage de la rivière, exondant une partie des berges et les abords des îles. Ces deux méthodes ont permis de mettre en évidence une quinzaine de sites meuniers s’inscrivant dans une fourchette chronologique qui s’étend du Moyen-Âge à l’époque contemporaine. Les vestiges conservés sont souvent cantonnés aux abords des berges et des îles, le chenal navigable ayant le plus souvent subit des dragages. Mais d’autres zones peuvent être considérés comme des réservoirs archéologiques comme les bras inaccessibles à la navigation et ceux qui ont été comblés pour être rattachés à la terre ferme.

Intervention

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème