Conférence

ADELF-EMOIS 2012 – Incidence des troubles du caractère et du comportement chez les enfants résidents dans trois départements de la Région Provence Alpes Côte d’Azur.

Réalisation : 13 mars 2012 Mise en ligne : 13 mars 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Titre : ADELF-EMOIS 2012 – Incidence des troubles du caractère et du comportement chez les enfants résidents dans trois départements de la Région Provence Alpes Côte d’Azur.Auteurs : MARIE-THERESE JIMENO (Service de Santé Publique et d'Information Médicale)Claire BOURDAIS MANNONE (Service de l'Information Médicale CHU Nice)Résumé : IntroductionLa mise en place en 1999 d’un traitement automatisé de l’information médicale, dans les Commissions Départementales de l’Education Spéciale des Bouches du Rhône, du Var et du Vaucluse, permet d’estimer chez les enfants reconnus handicapés, l’incidence des troubles du caractère, de la personnalité, du comportement, des instabilités psychomotrices et des hyperkinésies.MéthodesLa codification des certificats médicaux à l’aide d’une nomenclature spécifique, issue des référentiels reconnus (Classification Internationale des Maladies version 10, Classification Française des Troubles Mentaux de l'Enfant, et Classification Internationale du Handicap), permet d’utiliser une base de données fiable, exhaustive et standardisée, sur le handicap de l’enfant. L’étude des données socio-démographiques, médicales, ainsi que les demandes de prestations des cas incidents (2000 à 2002) met en évidence de nouveaux besoins dans les trois départements.RésultatsLe taux d’incidence de ces troubles du caractère et du comportement est de 47 pour 100 000 jeunes. Parmi les 1128 enfants identifiés, 66% sont des garçons, 58% sont dans la tranche d’âge des 6-11 ans. Les demandes de prestations concernent majoritairement les orientations en établissement médico-social(83%) et les allocations d’éducation spéciale (12%). En 2004, le taux d’équipement en établissements et services médico-sociaux est de 83 pour 100 000 jeunes sur le territoire étudié.Discussion/conclusionCette étude met en évidence les inégalités dans la répartition des moyens par territoire de proximité, ainsi que des délais de placement trop longs. Ces enfants en difficulté, parfois déscolarisés, se retrouvent sans prise en charge adaptée.La réflexion sur l'adéquation entre moyens disponibles et besoins exprimés participe à la planification des équipements en services et établissements médico-sociaux par le Comité Régional d'Organisation Sociale et Médico-sociale et aux études épidémiologiques.L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.Conférence enregistrée lors du IIIème Congrès National conjoint ADELF/EMOIS à Dijon les 12 et 13 mars 2012. Session : Gouvernance, stratégie et contractualisation (Amphithéâtre Romanée Conti). Modérateurs : FA ALLAERT, M NAIDITCH. Réalisation, production : Canal U/3S - CERIMESMots clés : ADELF, EMOIS, 2012, Dijon, épidémiologie, langue française, évaluation, management, organisation, information, santé, PMSI, handicap, planification

Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Canal U/3S - CERIMES (Production)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource:
Canal-U-Médecine. (2012, 13 mars). ADELF-EMOIS 2012 – Incidence des troubles du caractère et du comportement chez les enfants résidents dans trois départements de la Région Provence Alpes Côte d’Azur.. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/55577. (Consultée le 19 mai 2022)
Contacter
Documentation

Dans la même collection

Sur le même thème