Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
Canal U/3S - CERIMES (Production), Ngoc Thanh Tam Pham (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/et61-1k14
Citer cette ressource :
Ngoc Thanh Tam Pham. Canal-U-Médecine. (2012, 13 mars). ADELF-EMOIS 2012 – La libre circulation des médecins en Europe et la question de la démographie médicale. , in ADELF/EMOIS 2012. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/et61-1k14. (Consultée le 26 mai 2024)

ADELF-EMOIS 2012 – La libre circulation des médecins en Europe et la question de la démographie médicale.

Réalisation : 13 mars 2012 - Mise en ligne : 3 mai 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Titre : ADELF-EMOIS 2012 – La libre circulation des médecins en Europe et la question de la démographie médicale.Auteurs : Ngoc Thanh Tam PHAM (EHESP)Alain JOURDAIN (Professeur à l'EHESP)Résumé : IntroductionLes États européens se trouvent confrontés à des défis communs : vieillissement de leur population, augmentation du coût des nouvelles technologies médicales, etc. Un des problèmes qui va en s’aggravant dans l’Union Européenne est le déficit de médecins. Dans ces dernières années, on a constaté que la démographie médicale - en particulier des médecins en pratique privée - soulève des questions quant à l'adéquation entre l'offre et la demande de soins dans les pays membres. L’Union Européenne, en développant l’équivalence des diplômes et facilitant la circulation des patients fait l’hypothèse implicite que la migration des médecins ou des patients d'un pays à l'autre pourrait compenser les déséquilibres dans la demande de soins entre pays de l'Union Européenne. Une typologie des pays de l’UE est une étape préalable à la vérification de cette hypothèse. C’est l’objectif de la présente communication.MéthodesAfin d’étudier quelques cas typiques, une analyse factorielle des correspondances suivie d’une Classification ascendante hiérarchique (CAH) ont été menées à partir des données disponibles sur Eurostat, OCDE, complétées par des données qualitatives sur les caractéristiques des systèmes de santé nationaux (Bismarckien, Beveridgien, Post communiste).RésultatsCinq grands groupes de pays ont été identifiés, constitués sur la base de trois variables : montant des dépenses de santé par rapport au PIB, proportion de population exprimant des besoins non satisfaits et nombre moyen de consultations par médecin. Les flux migratoires semblent davantage influencés par les caractéristiques propres aux médecins (revenus, langue, etc.) que par des variables propres aux systèmes.Discussion/conclusionLa typologie permettra de discuter, à partir de quelques cas idéaux-typiques, en quoi la libre circulation permettra de traiter ou non le déséquilibre entre la demande et l’offre de soins. Enfin, la portée et les limites de la typologie réalisée seront discutées, en tenant compte notamment de la nature des données disponibles dans les 27 pays de l’UE.L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.Conférence enregistrée lors du IIIème Congrès National conjoint ADELF/EMOIS à Dijon les 12 et 13 mars 2012. Session : Gouvernance, stratégie et contractualisation (Amphithéâtre Romanée Conti). Modérateurs : FA ALLAERT, M NAIDITCH. Réalisation, production : Canal U/3S - CERIMESMots clés : ADELF, EMOIS, 2012, Dijon, épidémiologie, langue française, évaluation, management, organisation, information, santé, PMSI

Intervention

Dans la même collection