Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
Canal U/3S - CERIMES (Production), Linda Lasbeur (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Linda Lasbeur. Canal-U-Médecine. (2012, 12 mars). ADELF-EMOIS 2012 - Utilisation de la méthode capture-recapture sur les données du PMSI et du CépiDc pour l’estimation du nombre de victimes décédées par incendie. , in ADELF/EMOIS 2012. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/55455. (Consultée le 22 février 2024)

ADELF-EMOIS 2012 - Utilisation de la méthode capture-recapture sur les données du PMSI et du CépiDc pour l’estimation du nombre de victimes décédées par incendie.

Réalisation : 12 mars 2012 - Mise en ligne : 12 mars 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Titre : ADELF-EMOIS 2012 - Utilisation de la méthode capture-recapture sur les données du PMSI et du CépiDc pour l’estimation du nombre de victimes décédées par incendie. Auteurs : Linda Lasbeur (Institut de veille sanitaire)Annabel Rigou (Institut de veille sanitaire)Bertrand Thélot (Institut de veille sanitaire)Résumé : IntroductionEn France, la surveillance épidémiologique de la mortalité par incendie est principalement assurée à partir de trois sources de données : données de mortalité du CépiDc (476 décès accidentels en 2008), données d’hospitalisation duPMSI (194 décès à l’hôpital en 2008) et déclarations des pompiers (378 décès en 2008). L’objectif était d’estimer le nombre de décès par incendie en milieu hospitalier à partir de la méthode capture-recapture.MéthodesLa méthode capture-recapture permet des estimations de population à partir de sources ayant des informations en partie communes. Elle a été appliquée à deux sources : aux données du CépiDc et du PMSI, les données des pompiers, incomplètes, ne pouvant être croisées avec les autres. L’étude a donc été restreinte aux décès en milieu hospitalier. Les principes et conditions de la méthode capture-recapture ont été pris en compte.RésultatsLa méthode a permis d’estimer à 377 (IC = [229-525]) le nombre de décès par incendie en milieu hospitalier en France métropolitaine en 2007. L’exhaustivité des deux sources combinées était de 100 % (65 % pour le CépiDc et 87 % pour le PMSI). Les 192 cas communs identifiés étaient des décès accidentels (75 % des cas), des suicides (12 %), un homicide et une intention indéterminée (1 %). Les 12 % restants correspondaient à des « faux cas », des décès par brûlure ou intoxication sans incendie. L’âge médian était de 69 ans, 88 % des personnes avaient plus de 35 ans. Les hommes étaient plus nombreux que les femmes (53 % vs 47 %).Discussion/conclusionL’application de la méthode capture-recapture doit vérifier six conditions : vrais cas, indépendance des sources, homogénéité de la capture, population fermée, mêmes période et aire géographique. La procédure automatisée mise au point à cette occasion pourra être répétée chaque année.L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.Conférence enregistrée lors du IIIème Congrès National conjoint ADELF/EMOIS à Dijon les 12 et 13 mars 2012. Session A-1 : Mortalité : épidémiologie et confidentialité (Amphithéâtre Romanée Conti).  Modérateurs : G CHATELLIER, B. RIANDEY. Réalisation, production : Canal U/3S - CERIMESMots clés : ADELF, EMOIS, 2012, Dijon, épidémiologie, langue française, évaluation, management, organisation, information, santé, mortalité, PMSI

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes