Documentaire

Hydres verte et brune, les cnidocystes

Réalisation : 12 octobre 2012 Mise en ligne : 12 octobre 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Les cellules urticantes des coelenthérés sont bien présentes chez les hydres d'eau douce. Elles sont portées par les tentacules et regroupées en boutons urticans. Les cnidocystes apparaissent comme des cellules de grande dimension et hautement spécialisées. Ils portent un cnidocil sensoriel. Ils contiennent un liquide urticant et un tube enroulé dans le cytoplasme, terminé par une pointe épineuse. Ces structures ne peuvent être discernables qu'à un plus fort grossissement. Une fois stimulé par une proie, le cnidocil sensoriel déclenche la dévagination soudaine du tube enroulé terminé par la pointe épineuse en forme de harpon. Ainsi, la proie est "harponnée" par les cnidocystes qui la retiennent à la mercie des tentacules péribuccaux.

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Conditions d'utilisation
BioMedia-UPMC
Citer cette ressource:
Canal Unisciel. (2012, 12 octobre). Hydres verte et brune, les cnidocystes. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/58861. (Consultée le 16 mai 2022)
Contacter

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème