Cours/Séminaire

La déesse Cybèle : un culte à mystères

Réalisation : 23 novembre 2022 Mise en ligne : 23 novembre 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

A côté du panthéon « classique », étaient honorés à Rome des dieux orientaux, objets de « cultes à mystères ». Le culte de Cybèle (dite aussi Magna Mater, la « Grande Mère », ou Mater Deum, la « Mère des Dieux ») fut introduit à Rome, en 205 av. J.-C., à la fin de la seconde guerre punique, suivant une prescription des livres sibyllins pour chasser Hannibal d’Italie. Il fallait faire venir à Rome la déesse de Pessinonte, en Turquie actuelle. Un sanctuaire lui fut spécialement construit sur le Palatin. Le culte de Cybèle et de sa divinité associée, Attis, était étrange pour les Romains, avec ces prêtres qui s’émasculaient en l’honneur d’Attis. Aussi ce culte fut-il longtemps cantonné au sanctuaire du Palatin, avant de sortir au grand jour sous l’empereur Claude et de se répandre progressivement dans tout l’Empire. Nous visiterons virtuellement le sanctuaire du Palatin et la basilique Hilariana, lieu de réunion d’un collège religieux consacré aux cultes de Cybèle et d’Attis.

Intervenant
Thème
Notice
Lieu de réalisation
Amphithéâtre Pierre Daure - Université de Caen-Normandie
Langue :
Français
Crédits
Sophie Madeleine (Intervenant), Philippe Fleury (Intervenant)
Détenteur des droits
CIREVE - Université de Caen-Normandie
Citer cette ressource :
Sophie Madeleine, Philippe Fleury. CIREVE. (2022, 23 novembre). La déesse Cybèle : un culte à mystères. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/135262. (Consultée le 8 février 2023)
Contacter

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème