Lectures du Théétète

évènement
Réalisation : 1er semestre 2023-2024
Mise en ligne : 12 octobre 2023
DOI : 10.60527/een5-7f22
URL pérenne : https://doi.org/10.60527/een5-7f22
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • document 1 document 2 document 3
Conférence de Luc Brisson

Descriptif

2023-2024  - 1er semestre - Lectures du Théétète

Le Théétète met en scène un Socrate qui s’intéresse non plus aux questions éthiques et politiques comme dans les dialogues de jeunesse et de la maturité, mais à une question épistémologique, la définition de la science (épistèmè), comme le Sophiste qu’il annonce. On notera que la discussion a pour préambule la construction par Théodore de longueurs « irrationnelles ». Dans un premier temps, Socrate explique comment il conçoit la pédagogie non comme la transmission d’un savoir, mais comme l’accouchement d’une vérité que chacun possède en lui-même. Puis on passe à la définition de la science. La science ne peut résider dans la sensation comme le prétend Protagoras. On serait amené par là un relativisme plus ou moins absolu. La science ne peut non plus résider dans l’opinion vraie, pas même accompagnée de définition : mais est-il possible que des éléments qui ne peuvent être définis puissent contribuer à la définition d’un tout, compte tenu de surcroît que le terme « définition » présente plusieurs sens ?

Vidéos

Intervenants et intervenantes

France

A soutenu une thèse en Philosophie en 2002 à l'Université Paris XII-Val de Marne. Professeur en Histoire de la philosophie ancienne à l'Université de Franche-Comté (en 2019). Domaine de recherche : Histoire de la pensée archaïque et classique en Grèce ancienne ; études platoniciennes et platonisme contemporain. Professeur des universités (Histoire de la philosophie ancienne) à l'université de Franche-Comté (en 2021).