Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
FMSH Production (Production), Imma Tubella Casadevall (Intervention), Jean-Daniel Rainhorn (Intervention), Alexandra Ivanovitch (Intervention), Charles Autheman (Intervention), Laurent Checola (Intervention)
Conditions d'utilisation
©FMSH 2016
DOI : 10.60527/zmb5-xq56
Citer cette ressource :
Imma Tubella Casadevall, Jean-Daniel Rainhorn, Alexandra Ivanovitch, Charles Autheman, Laurent Checola. FMSH. (2015, 15 décembre). Le numérique, la biotechnologie et la littérature dystopique - Conclusion , in Cycle les nouvelles technologies , entre utopies et dystopies. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/zmb5-xq56. (Consultée le 22 juin 2024)

Le numérique, la biotechnologie et la littérature dystopique - Conclusion

Réalisation : 15 décembre 2015 - Mise en ligne : 10 mai 2016
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

La lecture des romans d'anticipation sociale nous renvoie à des événements qui font souvent les gros titres de l'actualité: surveillance du courrier électronique et des conversations téléphoniques; identification des comportements grâce aux ordinateurs, aux téléphones portables ou aux cartes de crédit; connaissance intime des individus par le recueil des données sur leur santé; utilisation de drogues ou d'implants pour modifier le fonctionnement du cerveau; nouvelles formes de reproduction humaine; remplacement des organes défaillants; etc. La technologie d'aujourd'hui n'est-elle pas en train de rejoindre les intuitions de la littérature dystopique? Une séance introductive qui posera les grandes questions qui seront débattues au cours du séminaire.

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème