Cours

Vivre avec la mort au temps du sida en Afrique du Sud

Réalisation : 2 mars 2005 Mise en ligne : 2 mars 2005
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

L'action politique, entendue comme l'ensemble des pratiques qui inscrivent dans dans l'espace public des attentes ou des critiques autour de biens commums, est sous-tendue par des valeurs et des normes, des jugements et des justifications - ce que l'on peut appeler une économie morale. Si l'anthropologie s'est depuis longtemps intéressée au politique, à ses institutions et ses agents, en revanche, elle s'est tenue à l'écart de la dimension morale du monde social, soit en la rejetant dans le domaine de la culture et en l'entourant d'un halo relativiste, soit en s'en gardant à cause d'un risque supposé de contamination normative, voire moraliste. Si l'anthropologie pouvait être politique, elle ne devait pas être morale. Le propos de ce séminaire est de tenter de penser ensemble les deux registres, et plus particulièrement d'analyser les ressorts moraux.

Discutant l'économie morale telle qu'elle a été proposée par les historiens depuis E.P. Thompson, par les politistes après James scott, par les sociologues de Gurvitch à Boltanski et bien-sûr les économistes, d'Albert Hirschman à Amartya Sen, on s'efforcera de montrer la contribution spécifique de l'antropologie, à la fois en tant qu'elle traite des contextes culturels différents et en tant qu'elle lie localisme ethnographique et généralisation comparative. L'enquête théorique sera conduite à partir d'un matériau empirique recueilli au cours des dernières années, principalement en France et en Afrique du Sud, mais également en Amérique latine, autour des problèmes sociaux (pauvreté et déviance, discrimination et asile), de questions sanitaires (sida, accès aux soins) et de formes nouvelles d'intervention sur le monde (actions humanitaires, commissions de réconciliation). On sera particulièrement attentif aux transformations des pratiques que dessinent les évolutions du langage moral pour décrire et agir sur les sociètés et aux tensions politiques qui en résultent (de l'inégalité à l'exclusion, de la précarité à la souffrance, de la violence au traumatisme, du développement à l'humanitaire, de la justice à la réconciliation). Au delà des objets qu'elles étudient, on montrera comment les sciences sociales elles-mêmes contribuent à la production de normes et de discours moraux.

Chapitres
    Intervenants
    Thèmes
    Notice
    Lieu de réalisation
    Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
    Langue :
    Français
    Crédits
    Sophie BAUDELOT (Réalisation), Alice MAESTRE (Réalisation), FMSH-ESCoM (Production)
    Conditions d'utilisation
    Tous droits réservés.
    Citer cette ressource:
    FMSH. (2005, 2 mars). Vivre avec la mort au temps du sida en Afrique du Sud. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/89077. (Consultée le 24 mai 2022)
    Contacter
    Documentation


    Republication du cours de Didier FASSIN sur "Un état d'exception humanitaire au Venezuela" et de l'entretien avec Antoine LIPOU (Université de Brazzaville, Congo-Brazzaville) sur l' Analyse du discours politique , par Dalia HASSAN et Ana Lucia TORRER

    , Anthropologue, sociologue et médecin
    Professeur des universités (1ère classe) en sociologie à l'Université Paris 13
    Directeur d'études en anthropologie à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
    Directeur du Cresp, Centre de recherche sur les enjeux contemporains en santé publique, Inserm-UP13-EHESS
    Directeur adjoint de la Maison des sciences de l'homme de Paris Nord, responsable de l'axe « Santé et Société »

    Curriculum


    Interne des Hôpitaux de Paris, dont deux années en poste d'accueil à l'Inserm (1979-1987).
    Assistant des Hôpitaux de Paris-Assistant des Universités, Maladies infectieuses et Santé publique (1987-1989).
    Allocataire de recherche à l'Institut français d'études andines en Equateur (1989-1991).
    Maître de conférences, puis professeur de sociologie à l'Université Paris 13 (1991-2004).
    Directeur d'études cumulant à l'EHESS (1999-2004).



    Diplômes


    Doctorat en médecine (Paris VI, 1982).
    Maîtrise d'Epidémiologie, Statistique et Informatique (Paris XI, 1986).
    Doctorat en sciences sociales (EHESS, 1988).
    Habilitation à diriger des recherches en Santé publique (Paris VI, 1994).
    Habilitation à diriger des recherches en Sciences sociales (EHESS, 1995).



    Activités

    Recherche


    Chercheur associé au Centre d'Etudes Africaines, CNRS/EHESS et co-fondateur du Programme de recherche interdisciplinaire « Médecine, santé, sciences sociales » de l'EHESS.
    Responsable d'un programme ECOS-Nord avec le Venezuela et d'un programme ECOS-Nord avec la Colombie.
    Membre du réseau européen Phoenix Health and Welfare.

    Enseignement

    Responsable d'enseignements en sociologie et anthropologie à Paris 13 en PCEM, DEUG AES, DEUG biologie, Licence et maîtrise de Sciences sanitaires et sociales et plusieurs DU et DIU.
    Co-responsable de la mention de master Santé, populations, politiques sociales, en cohabilitation EHESS-Université Paris 13, à partir de 2005 (demande de master européen en cours).
    Direction d'études « Anthropologie politique de la santé » à l'EHESS et, dans ce cadre, direction de treize DEA et de thèses en sociologie et en anthropologie (doctorants en accueil au CRESP).

    Administration

    Président de la Commission de spécialistes Sociologie-anthropologie UP13, de 1998 à 2001.
    Membre élu au Conseil de gestion de 1998 à 2002 et de droit à la Commission de recherche à l'UFR SMBH depuis 1998.
    Membre nommé du Conseil scientifique de l'Inserm de 2001à 2003.
    Membre élu du Conseil d'administration de l'Ecole des hautes études en sciences sociales depuis 2001.
    Président du Comité Sciences sociales et santé publique de l'ANRS, Agence nationale de recherche sur le sida depuis 2003.
    Vice-Président du Conseil national du sida depuis 2004.

    Médecine

    Fondateur et responsable de l'Unité Villermé, Hôpital Avicenne, Assistance publique-Hôpitaux de Paris, Bobigny (dispositif médico-social d'accès aux soins et aux droits).

    Divers

    Administrateur puis vice-président de l'association Médecins sans frontières de 1999 à 2003.
    Membre du Conseil d'orientation du Groupe d'étude et de lutte contre les discriminations de 1999 à 2002.
    Codirecteur de la collection « Sociologiques » chez Anthropos/Economica.
    Membre des Comités éditoriaux de Social Science and Medicine et International Journal of Migration, Health and Social Care.
    Membre du Conseil d'orientation de Mouvements.

    Travaux

    en France sur les politiques locales de santé publique (INSERM et CNRS), la santé des étrangers en situation irrégulière (CNRS et ECS), l'expérience du sida parmi les immigrés (Sidaction), la prise en charge des urgences et de la précarité dans les hôpitaux (RNSP), les politiques en matière d'inégalités sociales de santé (INSERM), le saturnisme infantile dans les politiques urbaines (ministère de la Recherche), les discriminations dans l'accès aux soins (ministère de l'Emploi), le traumatisme psychique (CNRS-Inserm-MiRe) ; en Afrique : sur l'anthropologie politique du sida au Congo (ORSTOM) et en Afrique australe (ANRS) et en Amérique latine sur la santé des femmes (IFEA)

    Expertises

    sur des politiques locales de santé publique (Conseil général de Seine-Saint-Denis, villes de Montreuil, Aubervilliers, Cergy) et sur des programmes de coopération internationale (Tchad-Coopération suisse, Guinée-Union européenne, Namibie-Coopération française).
    ,
    Ouvrages


    Santé publique , Ellipses-AUPELF, Paris, 1989 (avec G. Brücker)

    Sociétés, développement et santé, Ellipses-AUPELF, Paris, 1992 (avec Y. Jaffré)

    Pouvoir et maladie en Afrique. Anthropologie sociale de la banlieue de Dakar, PUF, Paris, 1992 

    Antropologia y salud, Abya Yala-IFEA, Quito, 1992

    Les métiers de la santé. Enjeux de pouvoir et quête de légitimité , Anthropos, Paris, 1994 (avec P. Aïach)

    L'espace politique de la santé. Essai de généalogie , PUF, Paris, 1996

    Les lois de l'inhospitalité. La société française à l'épreuve des sans-papiers , La Découverte, Paris, 1997 (avec A. Morice et C. Quiminal)

    Les figures urbaines de la santé publique. Enquête sur des expériences locales, La Découverte , Paris, 1998

    Les enjeux politiques de la santé. Etudes sénégalaises, équatoriennes et françaises, Karthala, Paris, 2000

    Les inégalités sociales de santé , La Découverte, Paris, 2000 (avec A. Leclerc, M. Kaminski et T. Lang)

    Critique de la santé publique , Balland, Paris, 2001 (avec J.P. Dozon)

    Le gouvernement des corps , Editions de l’Ecole des hautes études en sciences sociales, Paris, 2004 (avec D. Memmi)

    Des maux indicibles. Sociologie des lieux écoute , La Découverte, Paris, 2004

    Afflictions. L’Afrique du sud, de l’apartheid au sida, Karthala, Paris, 2004

    Les constructions de l’intolérable, La Découverte , Paris, 2004 (avec Patrice Bourdelais)

    When bodies remember. The political anthropology of AIDS in South Africa, University of California Press, Berkeley, sous presse.




    Articles


    dans, notamment, Revue française de sociologie, Cahiers internationaux de sociologie, Revue Tiers Monde, L’Homme, Anthropology Today, Cultural anthropology, American ethnologist, Anthropologie et sociétés, Annales, Genèses, Cahiers d’études africaines, Cahiers des Amériques latines, Sciences sociales et santé, Social Science and Medicine, Revue européenne des migrations internationales, Esprit, Mouvements, Lancet, British Medical Journal, AIDS, EMBO Reports, British Medical Bulletin, American Journal of Public Health, International Journal of Epidemiology Auteur des entrées « Biopolitique » et « Santé publique » du Dictionnaire de la pensée médicale, D. Lecourt éd., PUF, Paris, 2004.

    Dans la même collection

    Avec les mêmes intervenants

    Sur le même thème