Conférence
Notice
Langue :
Français
Conditions d'utilisation
Marine Kisiel / INVISU / Maxime Gresle / INHA / CC BY-NC-ND
DOI : 10.60527/q6g4-wd42
Citer cette ressource :
INVISU. (2021, 25 mars). Gestes d'images 2 Découper, coller. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/q6g4-wd42. (Consultée le 15 juillet 2024)

Gestes d'images 2 Découper, coller

Réalisation : 25 mars 2021 - Mise en ligne : 6 avril 2021
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Séminaire Gestes d'images - 25 mars 2021 - InVisu - INHA

Joineriana, ou le collage avant le modernisme : copier, coller, et les procédés du collage / Freya Gowrley, University of Derby

S’appuyant sur l’analyse de 1775 du concept de « joineriana » utilisé par Anna Laetitia Barbauld – une métaphore de la partie et du tout qu’elle utilisa pour penser la manière de composer l’anthologie de ses productions littéraire incomplètes –, cette communication s’intéressera à la production de collages aux XVIIIe et XIXe siècles. S’écartant de la définition traditionnelle du collage comme un ouvrage de papiers collés, centrée uniquement sur l’action de coller ensemble des feuilles et des fragments de papier, elle suggérera une nouvelle approche de cette forme de productions, axée sur l’analyse des processus et privilégiant, ce faisant, la considération des matériaux du collage comme autant d’objets individuels adjoints les uns aux autres au moyen d’actions combinatoires individuelles.

Joineriana, or collage before modernism: cut, paste and the processes of collage

This paper uses Anna Letitia Barbauld’s 1775 discussion of the concept of the ‘joineriana’ – a metaphor of part and whole that she used to think about anthologising her incomplete literary productions – to think about the production of collage in the eighteenth and nineteenth centuries. Instead of following a traditional definition of collage as papier collé, centred solely around the gluing of sheets, pieces, and fragments of paper together, this paper suggests a new, process-focused approach to this form of production. In so doing, it privileges a consideration of collage’s constituent materials as individual objects joined together through individual combinatory acts, in lieu of a limited definitional model of collage based on what it is made from.

Les albums factices d’images de particuliers au XIXe siècle en France / Nathalie Sebayashi, EHESS

Les albums factices (ou scrapbooks) représentent une forme d’usage des images et du livre qui existe au moins depuis la Renaissance. Ces albums, souvent anonymes et rarement datés, permettent cependant de renseigner par leur matérialité des séries de gestes d’appropriation comme le détourage, découpage, coloriage, la mise en page, le collage, etc. Après une contextualisation historique de ces objets, suivra une courte analyse scientifique d’un album, dont nous pourrons discuter les conclusions.Auteurs du commentaire : Freya Gowrley, Nathalie SebayashiCaptation et montage : Maxime Gresle (INHA)Mise en ligne : InVisu

CNRS - InVisu – INHA

Sur le même thème