Conférence

La bioéconomie et les fondements imaginaires de l'industrie biomédicale : le cas des cellules souches

Réalisation : 12 octobre 2015 Mise en ligne : 12 mai 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Cette communication a été donnée dans le cadre du colloque intitulé "Imaginaire, industrie et innovation" qui s'est tenu au Centre Culturel International de Cerisy, du 21 au 28 septembre 2015, sous la direction de Pierre MUSSO.

Présentation de l'intervenant

Céline Lafontaine est professeure agrégée de sociologie à l'université de Montréal. Elle a notamment publié L'Empire cybernétique. Des machines à penser à la pensée machine (Seuil, 2004, prix Jeune Sociologue) et La Société postmortelle (Seuil, 2008).

Résumé de la communication

L'ensemble des processus biologiques propres à l'existence corporelle sont désormais au cœur d'une nouvelle phase de la globalisation industrielle: la bioéconomie. Cette dernière peut se définir sommairement comme l'application des biotechnologies à la production primaire, à la santé et à l'industrie afin d¹accroître la productivité économique. Parce qu¹elle s'enracine dans les soubassements anthropologiques les plus profonds: le désir d'échapper à la maladie, le rêve d'une jeunesse éternelle et la peur de la mort, la bioéconomie du corps humain représente l'expression ultime du capitalisme industriel. Elle se nourrit des promesses et des espoirs portés par les innovations biomédicales. La médecine régénératrice, plus spécifiquement la recherche sur les cellules souches, représente la forme la plus achevée de cette industrie de l'espoir.

Thèmes
Notice
Date de réalisation
Lieu de réalisation

CCIC, Cerisy-la-Salle

Langue :
Français
Citer cette ressource:
La forge numérique. (2015, 12 octobre). La bioéconomie et les fondements imaginaires de l'industrie biomédicale : le cas des cellules souches. [Podcast]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/116460. (Consultée le 29 juin 2022)
Contacter
Documentation

La question industrielle est au centre de nombreux débats publics et l’innovation semble être devenue, en Europe notamment, le Sésame pour sortir de la "crise". Industrialisation et innovation sont des emblèmes, voire des injonctions, que se donne l’Occident pour retrouver sa "marche au Progrès". Ces problématiques sont dominées et traitées prioritairement par des économistes, des technologues et des "experts".

C’est pourquoi ce colloque international — qui s'adresse aux chercheurs, aux enseignants, aux étudiants, aux acteurs industriels, ainsi qu'à tous ceux qu'intéresse ce problème majeur — veut aborder les questions difficiles à formuler de l’industrie et de l’innovation, sous un autre angle, celui d'une approche critique et interdisciplinaire — anthropologique, voire philosophique, sans exclure des questions techniques et industrielles précises. Il propose de partir des imaginaires des acteurs et des "techno-imaginaires", pour questionner notre imaginaire occidental de l’industrie et de l’innovation technologique.

Actes du colloque

Imaginaire, industrie et innovation

Pierre Musso (dir.)

Éditions Manucius — 2016

ISBN : 978-2-84578-462-8

En savoir plus

Sur le même thème