Cours/Séminaire
Notice
Date de réalisation
Lieu de réalisation

MRSH Caen

Langue :
Français
Citer cette ressource :
La forge numérique. (2022, 15 mars). Les migrants internationaux, acteurs de la transition agricole. [Podcast]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/117215. (Consultée le 5 mars 2024)

Les migrants internationaux, acteurs de la transition agricole

Réalisation : 15 mars 2022 - Mise en ligne : 22 juin 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Cette communication a été enregistrée dans le cadre du séminaire du pôle rural de la MRSH.

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Lyon et agrégée de géographie, Camille Hochedez est maître de conférences à l’Université de Poitiers depuis 2013. Ses recherches sont ancrées dans la géographie rurale. Elles portent sur les enjeux agricoles et alimentaires sous plusieurs angles : dynamiques agricoles au prisme des relations et des mobilités ville-campagne, transition et évolutions environnementales en Europe (développement de l’agriculture biologique, circuits courts, changement climatique). Dans une démarche de géographie sociale, ses recherches récentes abordent ces questions sous l’angle de la justice alimentaire, de la précarité et des inégalités, en développant une démarche comparative entre terrains au Nord et terrains au Sud. Elle aborde plus particulièrement les liens entre agriculture, alimentation et migrations.

Les migrants internationaux, acteurs de la transition agricole. Éclairages à partir des campagnes du Sud-Ouest français

Les migrants internationaux sont devenus des acteurs majeurs des systèmes productifs agricoles, particulièrement importants dans les espaces ruraux peu denses en proie à la déprise agricole voire démographique. S'appuyant sur les résultats d’enquêtes menées dans deux espaces agricoles du Sud-Ouest français (Loudunais et Périgord) dans le cadre du programme ANR CAMIGRI, l'analyse montre comment différentes formes de présences migrantes (néo-paysans étrangers s’inscrivant dans une migration d’aménité, circulation d’ouvriers ou saisonniers agricoles) contribuent à la transition des espaces agricoles, et au-delà, des espaces ruraux, par plusieurs aspects : écologisation des pratiques, valorisation de la proximité, contribution au maintien des filières agricoles, voire à la création de nouvelles, mais aussi transition de l’économie locale vers des activités plus diversifiées. En retour, l’analyse statistique des dynamiques démographiques à l’échelle fine montre que l’agriculture joue un rôle d’ancrage pour les migrants, ce qui se traduit par des processus de reprise démographique.

Sur le même thème