Cours/Séminaire
Notice
Date de réalisation
Lieu de réalisation

MRSH Caen

Langue :
Français
Citer cette ressource :
La forge numérique. (2013, 30 avril). Missions et élites urbaines dans les Andes aux XVIe et XVIIe siècles. [Podcast]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/117470. (Consultée le 12 juillet 2024)

Missions et élites urbaines dans les Andes aux XVIe et XVIIe siècles

Réalisation : 30 avril 2013 - Mise en ligne : 30 juin 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Cette conférence a été enregistrée dans le cadre conjoint des programmes pluridisciplinaires de la MRSH Le temps de l'Empire ibérique (dont le thème pour l'année 2012-13 est consacré aux Villes, espaces de pouvoir) et  Villes et sciences sociales (dont le thème pour l'année 2012-13 et consacré aux villes et la mer).

Aliocha Maldavsky est maître de conférences à l'Université de Paris-Ouest Nanterre. Ses  travaux portent sur l'histoire religieuse de l'Amérique hispanique aux XVIe et XVIIe siècles.

Résumé de la communication

Dans le dernier tiers du XVIe siècle, la Couronne espagnole accroît son contrôle sur les territoires américains, au détriment des conquistadors, devenus pour la plupart des encomenderos. C'est également le moment où l'Eglise applique la réforme catholique dans les Andes et définit pour de nombreuses décennies une orthodoxie coloniale qui fait des Indiens des chrétiens en constant devenir et qui contribue alors à justifier la domination espagnole. Les jésuites arrivent dans les Andes pendant cette période et participent à l'évangélisation des Indiens en participant à la formation des cadres ecclésiastiques et en mettant en place un apostolat qui complète le dispositif religieux existant, par des missions volantes et la prise en charge de quelques paroisses d'Indiens.

En Amérique la présence espagnole se manifeste principalement par la construction de villes, très rapidement dotées d'institutions municipales, selon le modèle péninsulaire. C'est dans ces villes que s'installent les ordres religieux et que vivent les anciens conquistadors, une élite qui se veut hidalga et qui cherche à ressembler à la noblesse hispanique. Les rapports qu'entretiennent ces élites avec les missions d'évangélisation sont complexes. Un des devoirs des encomenderos est de participer à l'évangélisation des Indiens et nous verrons de quelle manière se concrétise cette participation entre le moment de la conquête et la fin du XVIe siècle. Par ailleurs, les ordres religieux censés procéder à la conversion, à l'évangélisation et à l'encadrement religieux, recrutent leurs membres dans ces élites urbaines et cela est souvent déconnecté par l'historiographie de leur travail d'évangélisation. Nous aborderons cette question, d'une part par l'entrée missionnaire, parce que le missionnaire est lui-même un membre de cette société coloniale urbaine et ses motivations ou ses réticences vis-à-vis du travail missionnaire font partie du contexte de l'évangélisation. La question du financement des ordres religieux missionnaires est également une entrée efficace pour comprendre les enjeux de la conversion pour les élites urbaines, désireuses de justifier un statut social et de remplir leurs obligations évangéliques vis-à-vis des Indiens, dans le but de renforcer leur pouvoir.

Sur le même thème