Cours/Séminaire
Notice
Date de réalisation
Lieu de réalisation

MRSH Caen

Langue :
Français
Citer cette ressource :
La forge numérique. (2011, 4 janvier). Richesse et pauvreté aux champs en Périgord à l'époque de Jacquou le Croquant. [Podcast]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/117242. (Consultée le 1 mars 2024)

Richesse et pauvreté aux champs en Périgord à l'époque de Jacquou le Croquant

Réalisation : 4 janvier 2011 - Mise en ligne : 23 juin 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Cette conférence a été enregistrée dans le cadre du séminaire annuel du pôle Sociétés et espaces ruraux de la MRSH, intitulé en 2010-2011 « richesse et pauvreté dans les campagnes ».

Spécialiste de l'histoire économique et sociale des campagnes au XIXe siècle, Corinne Marache enseigne à l'Université de Bordeaux 3. Ses recherches portent entre autres sur les acteurs et les modalités de la « modernisation » des campagnes au XIXe  siècle, sur le rôle des petites villes dans l'évolution des campagnes.

Dans son roman Jacquou le croquant, publié en 1900, Eugène Le Roy dénonce les conditions de vie misérables de la petite paysannerie périgourdine sous la Restauration. Certes romancée et quelque peu manichéenne, l'histoire apporte néanmoins un éclairage intéressant sur la richesse et la pauvreté aux champs en Périgord à cette époque. Il s'agira donc de partir des quelques idées forces du roman et des personnages principaux de Jacquou le Croquant et du Comte de Nansac, pour les confronter à la réalité historique locale. A partir de quelques sources originales et des apports de la micro-histoire, nous évoquerons tout d'abord les difficultés rencontrées par les couches les plus pauvres de la paysannerie et notamment des métayers en Périgord, qu'il s'agisse de leur subsistance ou de la dureté de leurs conditions de travail. Nous tenterons ensuite de dresser un portrait plus objectif et plus réaliste des notables ruraux qui ne sauraient être réduits au profil peu amène du Comte de Nansac. Nous aborderons enfin, à travers quelques exemples concrets, les mesures prises par certains de ces notables pour améliorer la situation des gens de la terre. Nous montrerons ainsi que, si des rapports de force existaient, ces mesures de soutien ont progressivement contribué à l'amélioration de la condition paysanne.

Sur le même thème