Conférence
Notice
Date de réalisation
Lieu de réalisation

IMEC - Abbaye d'Ardenne

Langue :
Français
Citer cette ressource :
La forge numérique. (2016, 17 novembre). Terrains de vérité. [Podcast]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/131833. (Consultée le 24 mai 2024)

Terrains de vérité

Réalisation : 17 novembre 2016 - Mise en ligne : 18 juillet 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Cette communication a été donnée dans le cadre du colloque  international  consacré à Henri Raynal, organisé  par  le  LASLAR  et  le  CERReV  de l'université de Caen Normandie en partenariat avec l'IMEC et l’ESAM.

Henri Raynal est un auteur prolifique qui ne cesse d’écrire depuis 50  ans.  Sa  production  concerne  aussi  bien  le  roman  que  la  philosophie  (entendue dans  un  sens  large),  la  critique  d’art  et l’essai  littéraire.  Sa  route  a  croisé  celle  d’auteurs  très  célèbres (d’André Breton à  Philippe Sollers,  Jean  Dubuffet  ou  Roger Munier).  Cependant,  du  fait  de  sa  profonde  originalité,  il  est demeuré mal connu, toujours aux marges du milieu littéraire où il a   pourtant   quelques   admirateurs   inconditionnels.   Or,   il   est important  que  l’université  assure  sa  vocation  de  tête - chercheuse en  mettant  au  jour  des  œuvres  destinées  à  se  déployer  dans  le patrimoine national.

Agrégé de lettres, ancien élève de l'École normale supérieure, docteur es-lettres, Christian Doumet est professeur de littérature française à l'Université Paris-Sorbonne et membre de l'Institut universitaire de France. Il est également ancien directeur de programme au Collège international de Philosophie. Outre des poèmes et ouvrages en prose, il est l'auteur de nombreux essais sur la littérature, en particulier Victor Segalen, mais aussi sur l'esthétique musicale, la peinture, qui mêlent réflexion, réel et fiction. Il a publié un roman, La Méthode Flaming, chez Fayard en 2001.

Résumé de la communication

Les terrains de vérité sont ces sites où, selon Michel Leiris, « certains événements, certains objets, certaines circonstances très rares nous donnent le sentiment, lorsqu’il advient qu’ils se présentent devant nous ou que nous y soyons engagés, que leur fonction dans l’ordre général des choses est de nous mettre en contact avec ce qu’il y a au fond de nous de plus intime, en temps ordinaire de plus trouble sinon de plus impénétrablement caché » (Miroir de la tauromachie). Henry Raynal fréquente par prédilection les terrains de vérité. Il s’en fait le géographe, le géologue, parfois tout bonnement le collectionneur. Deux textes, notamment, m’inclinent à le penser, qui ont trait tous deux au corps humain : « Ordonnance du brasier : le flamenco » et « Assomption et Ravissement du visage », extraits l’un et l’autre de Dans le dehors (1996). Je m’intéresserai à ces deux textes en tentant de les relier à une réflexion plus générale sur la nature et l’importance des terrains de vérité.

Sur le même thème