Conférence

Le racisme scientifique au XIXème siècle. Du bon usage de la craniométrie. (Cycle Histoire du racisme et diversité humaine 3/3)

Réalisation : 10 avril 2016 Mise en ligne : 10 avril 2016
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Dès le XVIIIème siècle, les scientifiques se sont donné pour tâche de décrire la diversité humaine, en utilisant diverses méthodes telle que la biométrie, et en particulier la craniométrie au XIXème siècle. Alain Froment explicite le rôle de l'anthropologie dans la configuration du racisme scientifique à cette époque.

Comprendre les mécanismes qui ont conduit à la construction du racisme colonial, déconstruire les bases du raisonnement raciste tout en expliquant l'état des connaissances scientifiques sur la diversité dans l'espèce humaine, tels sont les fils conducteur de ces cours publics.

Ce cours est dispensé par Alain Froment, médecin et anthropologue, Directeur de recherche à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD), chercheur au Musée de l'Homme.

Une autre conférence du même cycle sur "L'espèce humaine : naissance et diversification en Afrique", par Serge Romana.

Chapitres
    Intervenants
    Thèmes
    Notice
    Lieu de réalisation
    Musée de l'Homme
    Langue :
    Français
    Conditions d'utilisation
    © MNHN
    Citer cette ressource:
    MNHN. (2016, 10 avril). Le racisme scientifique au XIXème siècle. Du bon usage de la craniométrie. (Cycle Histoire du racisme et diversité humaine 3/3). [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/102847. (Consultée le 23 mai 2022)
    Contacter

    Avec les mêmes intervenants

    Sur le même thème