Entretien
Notice
Lieu de réalisation
Maison des Sciences de l'Homme de Bordeaux
Langue :
Français
Crédits
Marie Padilla (Intervention), Victor Janin (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/pqnt-gt71
Citer cette ressource :
Marie Padilla, Victor Janin. MSHBx. (2024, 4 avril). La liberté académique. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/pqnt-gt71. (Consultée le 12 juin 2024)

La liberté académique

Réalisation : 4 avril 2024 - Mise en ligne : 15 mai 2024
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Chapitres :

  • Une / des définitions de la Liberté académique ? :0:07
  • Un encadrement juridique de la liberté académique ? : 2:57
  • Une liberté attaquée : 3:47
  • Les causes : 5:20
  • - vers une économie du savoir : 5:20
  • - les étudiants, clients du savoir : 6:55
  • - la concurrence des vérités : 8:16
  • - un affaiblissement du savoir scientifique ? : 9:45
  • Un exemple, les universités anglaises : 11:16

Entretien réalisé dans le cadre du projet Groupe de Recherche interdisciplinaire interinational et interinstitutionnel sur la Liberté Académique – GRIIILA (AAP MSHBx 2024): https://www.mshbx.fr/groupe-de-recherche-interdisciplinaire-interinational-et-interinstitutionnel-sur-la-liberte-academique-griiila/

Marie Padilla est maîtresse de conférence en droit public à la faculté de droit de l’université de Bordeaux où elle est membre du CERCCLE (Centre d’études et de Recherches Comparées sur les Constitutions, les Libertés et l’État). Ses travaux portent sur le droit comparé et s’intéressent à la fois à la théorie de la comparaison juridique, mais aussi à l’étude du droit public au Royaume-Uni ainsi que des rapports entre la formation du droit et le monde universitaire. Sa thèse soutenue en décembre 2021 porte sur la notion de droit public dans la doctrine publiciste britannique. Ses dernières recherches visent à interroger les liens entre le droit public britannique et certains systèmes du Commonwealth comme l’Australie ou la Nouvelle-Zélande. Elle a été visiting researcher à la Maison Française d’Oxford, au sein de l’Institute of European and Comparative Law (IECL) de l’université d’Oxford et au Centre for Public law de l’université de Cambridge.

Victor Janin est doctorant et ATER en histoire du droit à l’université de Bordeaux sous la direction du professeur Nader Hakim. Il rédige une thèse sur la manière dont écrivent les juristes au XIXe et au XXe siècle en comparant deux genres littéraires du droit : les manuels d’une part, et les essais juridiques d’autre part. Ses travaux de recherche portent sur la pensée juridique à la période contemporaine à travers l’étude des discours. Ils s’inscrivent dans la dynamique du « droit comme littérature » encore peu développé en France alors qu’elle trouve un fort épanouissement dans le monde anglo-saxon à travers le mouvement Law as Literature.

Intervention
Thème

Avec les mêmes intervenants et intervenantes