Conférence

Politiques publiques agricoles et gouvernance concertée du territoire pour la transition agroécologique

Durée : 00:19:49 -Réalisation : 5 novembre 2020 -Mise en ligne : 5 novembre 2020
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

5ecolloque des Zones Ateliers – CNRS 

2000-2020, 20 ans de recherche du Réseau des Zones Ateliers

SESSION 10 -Approches inter et transdisciplinaires pour l’analyse des socio-écosystèmes et de leurs trajectoires

Politiques publiques agricoles et gouvernance concertée du territoire pour la transition agroécologique (ZA PYGAR)

Floriane Clement ∗†1,2, Diane Esquerre 3,2, Aude Vialatte 2,3, CécileBarnaud 1,2, Christine Herve 4,2

 

1  Dynafor, Universitéde Toulouse,  INRA, INPT,  INPT - EI PURPAN, 24 Chemin de Borde-RougeAuzeville CS 52627,  31326Castanet-Tolosan  Cedex  – Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation etl’environnement (INRAE) –  France

2  LTSER  Zone Atelier « PYRÉNÉES  GARONNE », 31320 Auzeville-Tolosane, France–  ZA CNRS – France

3  Dynafor, Universitéde Toulouse,  INRA, INPT,  INPT - EI PURPAN, 24 Chemin de Borde-RougeAuzeville CS 52627,  31326Castanet-Tolosan  Cedex –  Institut National de Recherche pourl’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement –  France

4  UMR CNRS-INRA  2594/441 –  CNRS : UMR2594,  Institut national de la recherche agronomique(INRA) : UMR441 –  France

Résumé

Les politiques publiquesagricoles et de développement rural ont suivi depuis les années 1990 deux ré-orientations majeures. D’une part, une territorialisation de l’action publique, et d’autre part, un verdissement des politiqueset une institutionnalisation de l’agroécologie. Alors que ces réorientations ont eu lieu de manière parallèlemais pas forcément concertée,  un nombre crois- sant d’études scientifiques défendent que la transition agroécologiquenécessite une gouvernanceconcertée à l’échelle  du paysage ou du territoire. Cependant, les conditions d’émergence de ce type de gouvernancerestent relativement  peu explorées.  C’est l’objet  de notre analyse,menée via un projet  en émergence de recherche actionparticipative,  " COTERRA  ".   En particulier, nous nous sommes intéressées à l’influence des politiques publiques agricolessur l’émergence de formesde gouvernance territoriale de latransition agroécologique, et sur lamanière dont celles-ci influencent les relationsentre acteurs et les représentationsau travers des institutions et discours qu’elles mobilisent.

 

Notre recherche s’est ancrée sur le territoire des coteaux de Gascogne, dans le Nord Comminges, situé dans la Zone Atelier " Pyrénées  Garonne "(Pygar).   Ce territoire doit en effet relever de multiples  enjeux,  interconnectés  socialement et écologiquement  :  la réduction de l’érosion de sols, le maintien de la polyculture-élevage  et la préservation de la biodiversité  et du paysage. Lesinterdépendances sociales etécologiques sur lesquels ces enjeux reposent appellent donc àl’action collective et à une gouvernance concertée.  Notre méthodologie pour cette étude a reposé sur une revue des politiques publiques agricoles déployées sur le territoire, des entretienssemi- directifs réalisésavec une vingtaine d’agriculteurs.trices, conseillers agricoles et représentants de l’administration publique et sur des projection-débats  organisées autourd’unevidéo participa- tive sur le territoire réalisée par des étudiants.

L’analyse souligne que in fine les dispositifs actuels mis en œuvre sur le territoire supportent peu l’émergence d’une gouvernance concertée.  En effet, la plupartne considèrent que de manière très limitée les enjeux locaux et ne favorisent pas l’action collective.  Cesdispositifs participent peu àl’élargissement ouà la recomposition de l’espace délibératif et de décision à l’échelle du territoire. Par ailleurs, le verdissement des politiquespubliques a également des effets contre-productifs, dus à la complexification réglementaire, aux discours publicset dispositifs polarisant différents modèles agricoles, et à leur faible légitimité.  Nous concluonspar des recommandations, notamment visant à une véritable décentralisation des politiquespubliques agricoles, et à une meilleure prise en compte de la justicesociale et environnementale dans les dispositifs de politique publique.

--

Programme et recueil des résumés à télécharger dans l'onglet documents ci-dessus.

Toutes les informations sur le site du colloque :

https://20ans-rza.sciencesconf.org/resource/page/id/5

Thème
Notice
Contacter
Documentation

Dans la même collection