Conférence

Une approche interdisciplinaire pour reconstruire la trajectoire pluriséculaire d'un système socio-écologique dans les Alpes françaises (Savoie, Maurienne)

Réalisation : 5 novembre 2020 Mise en ligne : 5 novembre 2020
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

5ecolloque des Zones Ateliers – CNRS 

2000-2020, 20 ans de recherche du Réseau des Zones Ateliers

SESSION 10 -Approches inter et transdisciplinaires pour l’analyse des socio-écosystèmes et de leurs trajectoires

Une approche interdisciplinaire pour reconstruire la trajectoire pluriséculaire d'un système socio-écologique dans les Alpes françaises (Savoie, Maurienne) (ZA Alpes)

Nicolas Elleaume ∗ 1,Raphaël Lachello† 2,Claire Blanchet‡  3

 

1  Laboratoire dÉcologie Alpine –  Université Grenoble Alpes, Centre Nationalde la Recherche Scientifique : UMR5553,  Université Savoie Mont Blanc –  France

2  Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes  –  UGA-CNRS  –  France

3  Environnements,  Dynamiques et Territoires de la Montagne –  UniversitéSavoie Mont Blanc,Centre National de la Recherche Scientifique: UMR5204 –  France

Résumé

Les trajectoires des socio-écosystèmes alpinssont complexes et influencées par de nombreux facteurs (climat, pratiques humaines,versant...). Cette étude combine les apports méthodologiques de la palynologie, l’écologie etl’histoire, dans le but de produire des données complémentaires afin d’améliorer  la compréhension  des  trajectoires  d’un  socio-écosystème  alpin au cours des deux derniers siècles.  Nousavons reconstitué les changements passés du couvert végétalet de l’occupation des sols, et leurs impactssur la dynamique de l’érosion pour la commune de Mon-taimont (Alpes françaises). L’analyse paléo-environnementale (pollen, champignons coprophiles,dynamique  de l’érosion) a été menée sur les sédiments lacustres, fournissant un enregistrement continu de 500 ans de l’histoire de la végétationet de l’agro-pastoralisme.   L’analyse historique de  Montaimont considèrequ’ils’agit  à la fois d’une  communauté  auxhabitudes spécifiqueset d’un district administratif produisant des archives.  Lesarchives historiques ont fourni des don- nées quantitatives  sur les changements  forestiers à l’échelle  des  parcelles  et des  informations qualitatives sur la gestion sylvicole.   L’approche écologique s’est  concentrée  surl’analyse  des transformations du paysage à travers la caractérisation des changements d’utilisation des sols entre les années 50 et aujourd’hui.  L’ensemble de ces données permet une analyse spatialement explicitedes interactions socio-environnementales au fil du temps.  En combinant ces trois ap- proches, nous sommes en mesure de documenter avec précisionles changements passés du couvertvégétal et des activitéssylvo-agricoles.   Nos analyses révèlent un point de basculement  majeurau cours du siècle dernier.  La communautéde Montaimont utilisaità l’origine son paysage pour des activités  agro-pastorales coupléesà une exploitation forestière intense.   Au cours du XXe siècle,  un changement  socio-écologique majeur s’est  produit  avec l’arrêt  de l’agriculture  et la diminution  de l’exploitation  forestière.   Celaa entraîné l’abandon  de certaines parcelles ainsi qu’un enfrichement voire un reboisement spontané.  Cetteétude propose une approche interdis- ciplinaire, laquellepermet de dépasser les limites des méthodologiesde chacune des disciplines,pour une meilleure compréhension des trajectoiressocio-écologiques.

 

--

Programme et recueil des résumés à télécharger dans l'onglet documents ci-dessus.

Toutes les informations sur le site du colloque :

https://20ans-rza.sciencesconf.org/resource/page/id/5

Thème
Notice
Contacter
Documentation

Dans la même collection

Sur le même thème