Conférence
Chapitres
Notice
Lieu de réalisation
capcMusée d'art contemporain
Langue :
Français
Crédits
DCAM - Département Conception et Assistance Multimédia - Université Bordeaux Segalen (Réalisation), DCAM - Département Conception et Assistance Multimédia - Université Bordeaux Segalen (Production), DCAM - Département Conception et Assistance Multimédia - Université Bordeaux Segalen (Publication), Service Culturel - Université Bordeaux Segalen (Publication), Jean-Jacques Kupiec (Intervention)
Détenteur des droits
Université de Bordeaux
DOI : 10.60527/t2kt-d925
Citer cette ressource :
Jean-Jacques Kupiec. Univ Bordeaux. (2003, 15 janvier). Le rôle du hasard en biologie moléculaire , in Sciences Années '70. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/t2kt-d925. (Consultée le 19 juin 2024)

Le rôle du hasard en biologie moléculaire

Réalisation : 15 janvier 2003 - Mise en ligne : 13 octobre 2007
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

La biologie moléculaire des années 1960-70 a imposé l'image d'une mécanique bien réglée, excluant le hasard et guidée par le programme génétique déposé dans les chromosomes. Ce paradigme doit être maintenant réévalué parce qu'il est en contradiction avec les données expérimentales. A la place, on peut suggérer une autre théorie.

Les espèces évoluent grâce au hasard des mutations triées par la sélection naturelle. Les cellules se comportent de la même manière. Elles se différencient parce qu'il y a du hasard dans leur fonctionnement et s'adaptent à leur micro-environnement constitué par les autres cellules. Ainsi, le développement de l'embryon n'est pas l'exécution d'un programme mais une extension de la sélection naturelle à l'intérieur de l'organisme.

 

Colloque organisé par les services culturels des universités de Bordeaux dans le cadre de l'exposition du capc Musée d'art contemporain, "Les années '70: l'art en cause" (2003)

 

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème