Conférence

De la fantaisie des éventails aux éventails de fantaisie / Pierre-Henri Biger

Réalisation : 3 décembre 2015 Mise en ligne : 3 décembre 2015
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

De la fantaisie des éventails aux éventails de fantaisie / Pierre-Henri Biger, in colloque international organisé, sous la responsabilité scientifique de Muriel Adrien, Melissa Percival et Axel Hémery, par l’Université Toulouse Jean Jaurès et l’Université d’Exeter. Toulouse, Musée Paul-Dupuy, 3-4 décembre 2015.

Les Figures de Fantaisie de Fragonard ne se retrouvent guère sur les éventails contemporains, qui montrent peu de portraits ; mais la fantaisie des figures qui souvent peuplent ces objets ne saurait être niée.Ceci est particulièrement vrai pour les « bergeries » ou « bergerades », genre qui contribua au mépris dans lequel beaucoup –comme Diderot– ont tenu le féminin éventail, jugé trop futile. Pourtant l’analyse des objets dépasse cette apparente insignifiance. Pierre-henri Biger, à partir de nombreux exemples, montre comment, sur les éventails, les scènes aimables mêlant pastorales et fêtes galantes l’ont emporté sur la reproduction de la peinture d’Histoire. Il y a là parfois diminution de la qualité artistique mais aussi langage moins directif, permettant la fantaisie et la légèreté caractéristiques de l’époque. Les sujets peints sur les éventails participaient au discours amoureux lié certes au mariage mais aussi au marivaudage voire au libertinage. En effet une fréquente ambivalence autorisait –comme nombre d’œuvres littéraires ou picturales del’époque– des lectures différentes au gré des circonstances et de l’instant changeant. Mais même cette liberté lassa, et c’est l’éventail lui-même qui devint parfois « de fantaisie », avant de presque disparaître, entre révolutions politique et industrielle.

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Jean JIMENEZ (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés aux auteurs et à l'Université Toulouse Jean Jaurès.
Citer cette ressource:
UT2J. (2015, 3 décembre). De la fantaisie des éventails aux éventails de fantaisie / Pierre-Henri Biger. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/87435. (Consultée le 28 juin 2022)
Contacter
Documentation

BIGER, Pierre-Henri (2015). Sens et sujets de l'éventail européen de Louis XIV à Louis-Philippe. Thèse en Histoire de l'Art, Université Rennes 2, 832 p. [En ligne : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01220297].

BIGER, Pierre-Henri (2014). Introduction à l’éventail européen aux XVIIe et XVIIIe siècles, Seventeenth-Century French Studies, 1, vol. 36, 84-92. [En ligne : http://www.tandfonline.com/doi/full/10.1179/0265106814Z.00000000041].

PAYEN-APPENZELLER, Pascal (2001). Éventails. Paris, Éditions Parangon, 95 p.

DIDEROT, Denis (1761). Salons. Vol. X. (chapitre Salon de 1761). Texte établi par J. Assézat et M. Tourneux, Garnier, 107-156. [En ligne : https://fr.wikisource.org/wiki/Salon_de_1761].

> Voir aussi la bibliographie à télécharger dans l'onglet "Documents".

Dans la même collection

Sur le même thème