Conférence

Regards croisé par delà les frontières : échanges, migrations et perceptions identitaires (mondes ibériques XVIIIe-XIXe siècles). Clôture de la journée / Marie-Louise Ollé

Réalisation : 22 février 2013 Mise en ligne : 22 février 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Regards croisé par delà les frontières : échanges, migrations et perceptions identitaires (mondes ibériques XVIIIe-XIXe siècles). Clôture de la journée / Marie-Louise Ollé, Journée d'études organisée par l'Institut de Recherche et d'Études Culturelles (IRIEC) de l'Université de Toulouse II-Le Mirail, et coordonnée par Cécile Mary Trojani et Marie-Louise Ollé, 22 février 2013.

Texte de présentation de la journée d'études :Traverser la ou les frontière(s), explorer, voyager, (é)migrer, partir à la recherche de territoires inconnus, qu'ils soient réels ou fictifs, proches ou lointains, aussi bien dans l'espace que dans le temps, afin de découvrir ou de parfaire sa connaissance de ce qui est autre et se transforme alors en objet de fascination ou au contraire en repoussoir... Telles furent, de tout temps et en tout lieu, les aspirations des hommes, car c'est bien dans cette quête et ce désir que se fondent et se construisent l'Histoire, les Arts et les sociétés humaines. La rencontre avec l'Autre et l'Autreté régit et norme la construction du Moi et la perception du monde qui y est associé, à travers l'image révélée par le miroir que constitue l'œil de cet Autre. Du territoire géopolitique, ethnique, culturel, esthétique dont les limites se dressent telles des barrières  infranchissables, à l'espace de transition qui devient passage et lieu d'échanges, la dialectique de la frontière modèle la construction identitaire, entre norme et transgression, et toujours sous le poids du regard d'autrui.Comment voit-on l'Autre, comment l'Autre nous voit-il et comment se voit-on soi- même dans l'œil de l'Autre ? Comment et dans quelle mesure ces regards réciproques influent-ils sur la perception que l'on peut avoir d'une personne, d'une nation, d'un peuple ou au contraire de soi et de son propre monde ? Comment les connections interpersonnelles opèrent- elles sur la perception et l'évolution d'une identité, dans la construction de normes esthétiques, philosophiques, éthiques ? Comment le contact avec l'Autre et son monde conduit-il enfin à modifier, infléchir, transgresser, pervertir les normes en vigueur et peut alors engendrer un autre système normatif ? Telles sont quelques-unes des pistes qui ont été abordées lors de cette journée d'étude.

* Illustration du programme et du générique de la séquence vidéo d'après une oeuvre de Lourdes DE LA VILLA LISO ("El barco que toca los ojos", 2002).

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Samir BOUHARAOUA (Réalisation)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource:
UT2J. (2013, 22 février). Regards croisé par delà les frontières : échanges, migrations et perceptions identitaires (mondes ibériques XVIIIe-XIXe siècles). Clôture de la journée / Marie-Louise Ollé. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/65057. (Consultée le 25 mai 2022)
Contacter
Documentation

> Voir la bibliographie (à télécharger) dans l'onglet "Documents" de la séquence vidéo de présentation de la journée d'études.

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème