Conférence

La fabuleuse histoire du principe de moindre action : de Fermat à Feynman

Réalisation : 26 novembre 2013 Mise en ligne : 26 novembre 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

La physique s'est construite sur la base de quelques notions fondamentales comme la «  Force  » et «  l'Énergie  ». Depuis Fermat, et sa loi du temps minimum dans le trajet optique, le concept de «  moindre action  » s'est peu à peu imposé comme un élément fondateur de la physique. C'est cette fabuleuse histoire de ce concept qui sera contée lors de cette conférence, en retraçant l'histoire, qui démarre avec Fermat et l'optique géométrique en 1657 se poursuivant avec Feynman et sa théorie de l'électrodynamique quantique en 1942. Aujourd'hui le principe de moindre action est à la base de la mécanique newtonienne, relativiste et quantique et touche même la biologie.

Conférence grand public destinée aux esprits curieux  !

Conférence organisée le 26 novembre 2013, par la Société Française de Physique et l'Université de Toulon. Animée par Monsieur Madjid MESLI, Centre National de Recherche Scientifique (CNRS).

Langue :
Français
Conditions d'utilisation
© Université de Toulon
Citer cette ressource:
UTLN. (2013, 26 novembre). La fabuleuse histoire du principe de moindre action : de Fermat à Feynman. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/74857. (Consultée le 28 janvier 2022)
Contacter

Sur le même thème

  • Robert Hooke et Isaac Newton : la pomme de la discorde
    Conférence
    00:54:08
    Robert Hooke et Isaac Newton : la pomme de la discorde

    En 1666, « annus mirabilis », Newton médite dans son verger de Woolsthorpe éclairé par un beau clair de lune. Il aurait vu tomber une pomme et ainsi serait née la théorie de la gravitation… qu’il ne

  • Physique & Musique
    Conférence
    00:51:35
    Physique & Musique

    Les instruments de l'orchestre : à chacun son timbre, une seule physique ! Que peut-il y avoir de commun entre un violon et une trompette ? Il s'agit de sons entretenus, au contraire de ceux de la