Conférence
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
Mission 2000 en France (Production), Gilbert Abraham-Frois (Intervention)
Conditions d'utilisation
Creative Commons (BY NC)
DOI : 10.60527/zexk-qf50
Citer cette ressource :
Gilbert Abraham-Frois. UTLS. (2000, 28 avril). Cycles et fluctuations économiques , in Production et circulation des richesses. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/zexk-qf50. (Consultée le 21 juin 2024)

Cycles et fluctuations économiques

Réalisation : 28 avril 2000 - Mise en ligne : 27 avril 2000
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Après un bref historique de l'apparition, puis de la disparition (provisoire) de l'analyse et de la théorie des cycles, cette contribution sera centrée sur les développements contemporains. L'originalité de la théorie sans doute dominante depuis un quart de siècle est que les cycles ne sont plus une manifestation de déséquilibre, mais de réactions optimales des agents optimisateurs aux chocs de nature diverse qui frappent le système économique ; si au départ l'accent a été mis, à la suite des travaux de R. Lucas (prix Nobel 1995) sur les chocs ""monétaires"", c'est aux chocs ""réels"" que s'attachent les analyses plus récentes : chocs de productivité, chocs budgétaires, éventuellement chocs sur les préférences. L'approche qui a des fondements micro-économiques puissants fait appel largement aux techniques de simulation et arrive à reproduire de façon assez étonnante une partie au moins des mouvements de l'activité. Une deuxième approche a des fondements plus traditionnels ; dans le prolongement des analyses keynésiennes, il s'agit de tenter de rendre compte des fluctuations dans des systèmes où se manifestent des déséquilibres. Des possibilités de fluctuations auto-entretenues peuvent être mises en évidence en utilisant certains outils mathématiques sophistiqués (bifurcations, dynamiques complexes...). Des fluctuations auto-entretenues pouvant apparaître à partir du moment où des non-linéarités se manifestent, l'approche a été étendue des systèmes en déséquilibre aux systèmes en équilibre.

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème