Canal-U

Mon compte
Ecole Normale Supérieure de Lyon

13 - Le rire politique de Machiavel, dans la Mandragore et le Prince


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/ecole_normale_superieure_de_lyon/embed.1/13_le_rire_politique_de_machiavel_dans_la_mandragore_et_le_prince.3205?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
ZANCARINI Jean-Claude

Producteur Canal-U :
Ecole Normale Supérieure de Lyon
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

13 - Le rire politique de Machiavel, dans la Mandragore et le Prince

L'art de gouverner à Florence (1494-1530)

13 - Le rire politique de Machiavel, dans la Mandragore et le Prince

Dans la Mandragola, les analyses politiques de Machiavel sont présentes et servent à provoquer le rire ; mais que dans les œuvres au sens strict politiques (que l’on qualifie même parfois de théoriques) il y ait une indubitable composante comique, il est moins fréquent de l’entendre affirmer. C’est cette double présence qui est mise en évidence ici, en un parcours où, de la Mandragola au Prince, se mêlent comique et sens tragique de l’histoire (on se souviendra que l’une des lettres adressées à Guicciardini, le 21 oct. 1525, est signée “Niccolò Machiavelli, historico, comico et tragico ”).

La clé de lecture de ce nouage s’appuie sur un jugement éclairant de Francesco Guicciardini — dont l’amitié avec Machiavel remonte à la beffa qu’ils montèrent ensemble aux dépens des frères mineurs réunis en chapitre à Carpi en 1521. Alors que se prépare la guerre “ per la libertà d’Italia ” qui aboutira à la catastrophe du sac de Rome, Francesco Guicciardini écrit à Roberto Acciaiuoli : “ El Machiavello si truova qua : era venuto per riordinare questa militia, ma, veduta quanto la è corrotta, non confida haverne honoro. Starassi a ridere delli errori delli huomini, poi che non gli può correggere. [Ex castris. 18 Iulii 1526.] ” C’est là définir avec acuité le rire politique de Machiavel, façon de lire l’histoire en rendant compte des défaites.

Equipe technique :

Directeur de la production: Christophe Porlier, Responsable des moyens techniques: Francis Ouedraogo, Exploitation: Julien Lopez, Image: Sébastien Boudin, Son: Xavier comméat, Montage: Mathias Chassagneux, Multimédia: Patrick Sarselli, Design graphique: Antonello Marvulli

  •  
  •  
    Date de réalisation : 29 Janvier 2007
    Durée du programme : 81 min
    Classification Dewey : Italie, Science politique – Philosophie et théorie
  •  
    Catégorie : Cours magistraux
    Niveau : niveau Licence (LMD), niveau Master (LMD)
    Disciplines : Philosophie politique
    Collections : L'art de gouverner à Florence (1494-1530)
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : ZANCARINI Jean-Claude
    producteur : ENS-LSH / Canal Philo / Service Commun Audiovisuel et Multimédia
    Réalisateur(s) : ENS-LSH/SCAM
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : politique et gouvernement, art de gouverner, Florence, Machiavel
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte