Canal-U

Mon compte
Fondation maison des sciences de l'homme

« Midi de Brésil(s) » - Lima Barreto et les impasses de la modernité brésilienne : quand liberté n’est pas synonyme d'égalité et que l’exclusion s’articule à l’intégration sociale


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fmsh/embed.1/midi_de_bresil_s_lima_barreto_et_les_impasses_de_la_modernite_bresilienne_quand_liberte_n_est_pas_synonyme_d_egalite_et_que_l_exclusion_s_articule_a_l_integration_sociale.31629?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


« Midi de Brésil(s) » - Lima Barreto et les impasses de la modernité brésilienne : quand liberté n’est pas synonyme d'égalité et que l’exclusion s’articule à l’intégration sociale

La revue Brésil(s) organise les "Midis de Brésil(s)", séminaire mensuel pour le débat brésilianiste.

Lilia Schwarcz, anthropologue de formation, a consacré ses premiers travaux à l’étude des processus de formation de la société brésilienne sous le rapport de son horizon multi-ethnique. La critique de l’idéologie luso-tropicaliste et du discours officiel de l’Etat républicain fédéral sur la notion de démocratie raciale a été à l’origine de son engagement scientifique. Cette démarche repose sur des recherches sur le développement des dispositifs pseudo-scientifiques de catégorisation des populations qui formaient le peuple brésilien dans la période qui s’étend de la fin de la période l’esclavagiste à l’instauration de l’Estado Novo dans les années 1930.

Tout en poursuivant recherches, séminaires et interventions publiques sur la question politique des catégories raciales, Lilia Schwarcz a depuis ouvert de nouveaux chantiers. C’est alors en historienne qu’elle a interrogé le régime impérial brésilien qui fut une étape de très longue transition entre la fin de la présence portugaise et l’avènement de la République. Elle a conduit plusieurs chantiers notamment sur le terrain de l’histoire du livre imprimé et des collections manuscrites, dans le mouvement de transmigration de la cour portugaise à Rio à l’époque de l’invasion napoléonienne et dans les conséquences culturelles qu’a eu le déplacement de l’institution royale, de ses archives et de ses bibliothèques au début du 19e siècle.

Son livre de 2002, "A longa viagem da biblioteca dos reis: do terremoto de Lisboa à independência do Bra¬sil", est une monographie d’histoire matérielle et politique des biens culturels. Enfin, ses tout derniers travaux concernent la représentation du paysage, textes et images, dans la construction idéologique et politique d’une conscience brésilienne. Elle s’attache à étudier et à croiser les apports de personnalités extérieures au Brésil confrontées aux singularités paysagères de ce pays et les manifestations socioculturelles d’appartenance à une nation qui produit au 19e siècle son exclusivisme.

>>> Voir la liste des conférences de Lilia Schwarcz

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 « Midi de Brésil(s) » - Generation '77: The Forging of a New Opposition
 « Midi de Brésil(s) » - L’identité professionnelle et le statut culturel du journalisme brésilien
 « Midi de Brésil(s) » - La victime et le témoin dans la mémoire de la dictature (1964-1985) dans le Brésil actuel
 « Midi de Brésil(s) » - Religion et Religiosités dans l'Amérique Portugaise. Problèmes et possibilités de recherche
 « Midi de Brésil(s) » - Franchissant des frontières : la biographie d'un militant de la lutte armée en Amérique du sud
 « Midi de Brésil(s) » - Une certaine anthropologie de l'autre : retour sur une expérience amazonienne
 « Midi de Brésil(s) » - La dictature militaire et les regards sur l’histoire du travail au Brésil
 « Midi de Brésil(s) » - Les relations entre politique et économie au Brésil sur fond de campagne électorale
 « Midi de Brésil(s) » - Conflits entres prêtres : Nature et société dans les disputes de la Compagnie de Jésus au Brésil
 « Midi de Brésil(s) » - Les inégalités raciales au Brésil et aux États-Unis, 1990-2010
 « Midi de Brésil(s) » - De la théologie de la libération à la «bourse famille» en Amazonie : la méthodologie anthropologique à l’épreuve du changement social
 « Midi de Brésil(s) » - Éloge des errants : l’expérience urbaine de l’altérité
 « Midi de Brésil(s) » - Les années Lula : politiques sociales ou néolibéralisme ? - A l'occasion de la publication du numéro 6 de la revue Brésil(s)
 « Midi de Brésil(s) » - Le Brésil, pays émergé
 « Midi de Brésil(s) » - Dilemmes anthropologiques - A l'occasion de la publication du numéro 4 de la revue Brésil(s)
 « Midi de Brésil(s) » - Traduire, lire, éditer: la culture lusophone en France
 « Midi de Brésil(s) » - L’Odyssée atlantique de Manoel de Salvador : l’esclavage et la vie sociale à Luanda (Angola) au XVIIIe siècle
 « Midi de Brésil(s) » - Hétérotopies urbaines - A l'occasion de la publication du numéro 3 de la revue Brésil(s)
 « Midi de Brésil(s) » - Tsiganes - A l'occasion de la publication du numéro 2 de la revue Brésil(s)
 « Midi de Brésil(s) » - De D. Pedro I du Brésil à D. Pedro IV de Portugal, avec un bref séjour à Paris
 « Midi de Brésil(s) » - Les frontières du Brésil et la construction de l'indianité : le Maréchal Rondon et le Colonel Reis
 « Midi de Brésil(s) » - Salariat à la brésilienne ? Nouvelles configurations des relations d'emploi au Brésil
 « Midi de Brésil(s) » - La Commission de la Vérité au Brésil : interrogations à partir de la douleur
 « Midi de Brésil(s) » - L'Angola entre recherche brésilianiste et recherche africaine - A l'occasion de la publication du numéro 1 de la revue Brésil(s) : «Vies d'esclaves»
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte