Canal-U

Mon compte
Fondation maison des sciences de l'homme

Traite atlantique des esclaves et transformations des cultures africaines


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fmsh/embed.1/traite_atlantique_des_esclaves_et_transformations_des_cultures_africaines.31689?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
THIOUB Ibrahima

Producteur Canal-U :
Fondation maison des sciences de l'homme
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Traite atlantique des esclaves et transformations des cultures africaines

Conférence inaugurale d'Ibrahima THIOUB, titulaire de la chaire Traite atlantique et esclavage du Collège d'études mondiales.

Traite atlantique des esclaves et transformations des cultures africaines

Les études sur la traite atlantique des esclaves se sont focalisées sur ses dimensions économiques, son impact démographique et politique sur les sociétés africaines. Il en a résulté des travaux de très bonne facture qui ont mis en évidence les multiples transformations induites par cette expérience historique sur l'ensemble du continent. Toutefois, en dehors de la production musicale des afro-descendants dans les Amériques, la dimension culturelle de la traite a été plutôt négligée par la recherche historique.

-----

En dépit des multiples variations de ses modes d’existence et d’expressions sociales et juridiques, l’esclavage reste l’une des institutions les plus universelles, partie intégrante de l’expérience historique des sociétés humaines. Il en est de même de la circulation des captifs et des esclaves dans des réseaux marchands locaux et intercontinentaux même si pour l’époque moderne - XVe-XXe siècles - l’Afrique au Sud du Sahara est demeurée le principal fournisseur des marchés saharien, atlantique et océan-indien. Il a résulté de ces multiples expériences historiques différents systèmes d’esclavage et de traite sur le continent africain, le monde arabe, dans les Caraïbes et en Europe, tout comme les représentations qui en sont issues, aujourd’hui véhiculées par les réseaux de circulation comme Internet qui les inscrivent dans des perspectives globales... Cliquez ici, pour connaître la suite de la présentation de la chaire Traite atlantique et esclavage.

Working Paper lié à la conférence : Stigmates et mémoires de l’esclavage en Afrique de l’Ouest : le sang et la couleur de peau comme lignes de fracture par Ibrahima Thioub, à télécharger ici sur HAL SHS.

>> Pour en savoir plus sur Ibrahima Thioub : http://www.college-etudesmondiales.org/fr/content/ibrahima-thioub

 

  •  
  •  
    Date de réalisation : 8 Novembre 2012
    Lieu de réalisation : Fondation Calouste Gulbenkian 39, bd de la Tour-Maubourg Paris 75007, France
    Durée du programme : 78 min
    Classification Dewey : Histoire du monde. Civilisation, Idéologie politique - Histoire, Histoire universelle de 1800 à nos jours
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : niveau Doctorat (LMD), Recherche
    Disciplines : Histoire Moderne et Contemporaine : Monde
    Collections : + de colloques
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : THIOUB Ibrahima
    producteur : FMSH-ESCoM
    Réalisateur(s) : CHARAMOND THEO, de PABLO Elisabeth
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : histoire politique, Histoire des peuples, histoire culturelle, Histoire du monde contemporain
    Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés.
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte