Conférence
Chapitres
Notice
Lieu de réalisation
Le Comptoir des presses d'universités (LCDPU), 86 rue Claude Bernard, 75005 Paris, France
Langue :
Français
Crédits
Elisabeth de PABLO (Réalisation), Momoko SETO (Réalisation), FMSH-ESCoM (Production), Stéphane Gros (Intervention), Pascale Dollfus (Intervention), François Jacquesson (Intervention)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés.
DOI : 10.60527/dgg8-hm92
Citer cette ressource :
Stéphane Gros, Pascale Dollfus, François Jacquesson. FMSH. (2012, 3 juillet). L'Himalaya à l'épreuve de l'expérience ethnographique , in + de colloques. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/dgg8-hm92. (Consultée le 29 mai 2024)

L'Himalaya à l'épreuve de l'expérience ethnographique

Réalisation : 3 juillet 2012 - Mise en ligne : 30 septembre 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

L'Himalaya à l'épreuve de l'expérience ethnographique

Un entretien du comptoir des presses d'universités de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH) organisé à l’occasion de la parution de :

- Les bergers du Fort Noir. Nomades du Ladakh (Himalaya Occidental), par Pascale DOLLFUS, Publications de la Société d'ethnologie
- La part manquante. Échanges et pouvoirs chez les Drung du Yunnan (Chine), par Stéphane GROS, Publications de la Société d'ethnologie.

Aux deux extrémités de la chaîne himalayenne: deux petites communautés. A l’ouest, au Ladakh, des éleveurs nomades ; à l’est, au Yunnan, des essarteurs. Dans ces régions reculées et difficiles, chaque auteur a vécu au plus près de la population qui l’accueillait. C'est cette expérience que nous évoquons, à l'occasion de la parution de deux ouvrages retraçant, chacun à leur manière, le caractère singulier de ces sociétés des confins.

--------------------------

Présentation synthétique des ouvrages :

Les bergers du Fort Noir. Nomades du Ladakh (Himalaya Occidental) - Pascale DOLLFUS

Kharnak, « le Fort Noir », ainsi se nomme l'une des trois communautés nomades du Ladakh, ancien royaume himalayen situé au nord de la péninsule indienne. Éleveurs de yaks, de chèvres et de moutons, ses habitants vivent à plus de 4 200 mètres d’altitude aux confins du plateau tibétain.
Fruit de nombreux séjours effectués entre 1993 et 2010, ce livre analyse la façon dont cette société pastorale se pense, occupe et définit ce qu’elle nomme son « pays » : un espace aux frontières floues, centré sur un monastère bouddhiste et ancré par des montagnes, palais de divinités protectrices.

>> Vous pouvez commander cet ouvrage en ligne en cliquant ici.

La part manquante. Échanges et pouvoirs chez les Drung du Yunnan (Chine) - Stéphane GROS

Les Drung (Dulong), habitants des confins montagneux de la province du Yunnan en Chine, à la frontière du Tibet et de la Birmanie, s'affichent souvent comme des démunis. Au fil de l’enquête, l’expression d’un manque revenait souvent dans les propos de mes interlocuteurs comme un argument identitaire rendant compte de leur situation passée et présente. Or, l’avènement de la République populaire de Chine (1949) a marqué une profonde rupture. D’esclaves en puissance, les Drung sont devenus une « nationalité minoritaire » qui s’efforce de trouver une place au sein de la société chinoise. Comment perçoivent-ils cette transition entre l’oppression passée et la situation sociale présente ?

>> Vous pouvez commander cet ouvrage en ligne en cliquant ici.

 

 

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème