Canal-U

Mon compte
Réseau Thématique de Recherche Milieux & Diversité

8- Anne COLLIN - Comment améliorer les capacités d'adaptation des oiseaux d'élevage aux variations de température ?


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/rtr_midi/embed.1/8_anne_collin_comment_ameliorer_les_capacites_d_adaptation_des_oiseaux_d_elevage_aux_variations_de_temperature.54117?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

8- Anne COLLIN - Comment améliorer les capacités d'adaptation des oiseaux d'élevage aux variations de température ?

Anne COLLIN, INRA Nouzilly, BOA

 

Résumé :

Comment améliorer les capacités d’adaptation des oiseaux d’élevage aux variations de température ?

Analyse multicritère de techniques d’acclimatation embryonnaire et étude des mécanismes impliqués

D. Nyuiadzi1,2, S.-A. David1, B. Méda1, T. Loyau1,3, S. Métayer-Coustard1, L. Dusart4, C. Praud1, C. Berri1, A. Travel4, L.A. Guilloteau1, V. Coustham1, S. Tesseraud1, S. Mignon-Grasteau1, I. Bouvarel4, JK. Tona2, A. Collin1

1 URA, INRA, F-37380 Nouzilly, France
2 Centre d’Excellence Régionale sur les Sciences Aviaires (CERSA), Université de Lomé, B.P. 1515, Lomé, Togo
3 URZ, INRA, F-97170 Petit-Bourg, Guadeloupe, France
4 Institut Technique de l’Aviculture, F-37380, Nouzilly, France

Améliorer la durabilité des systèmes d’élevage nécessite à la fois de maintenir voire renforcer leur rentabilité, tout en préservant l’environnement et en répondant aux attentes de la société, notamment en termes de bien-être animal et d’acceptabilité des pratiques d’élevage. La production de volailles en régions chaudes (Brésil, Asie, Afrique…) s’est accrue ces dernières années, et les génotypes de poulets de chair utilisés y sont souvent les mêmes qu’en zone tempérée. Dans ces régions comme en Europe surviennent de plus en plus fréquemment des conditions climatiques extrêmes. Or les oiseaux d’élevage à croissance rapide sont particulièrement sensibles aux variations de températures, notamment au froid lors des premiers jours de vie du poussin et à la chaleur en fin d’élevage. Dans ce contexte, notre objectif est d’améliorer les capacités d’adaptation des poulets de chair face aux variations de leur environnement thermique pour améliorer leur bien-être, leur santé et leurs performances. Ce renforcement des capacités d’adaptation pourrait également limiter la consommation d’énergie non-renouvelable pour la régulation thermique des bâtiments (chauffage, ventilation, climatisation…), et donc réduire la contribution des élevages au changement climatique.

Notre stratégie pour améliorer les capacités d’adaptation des volailles aux variations de température ambiante est de les exposer pendant l’embryogenèse à des changements de température et d’hygrométrie d’incubation spécifiques. Au cours du projet ANR THERMOCHICK (2009-2013), nous avons étudié les effets à long terme de variations de température d’incubation des oeufs sur la physiologie et le métabolisme du poulet pour comprendre les mécanismes mis en jeu dans l’acclimatation précoce du poulet de chair. Nos recherches visent également à explorer les mécanismes épigénétiques impliqués dans les modifications d’expression de gènes observées suite à l’acclimatation embryonnaire chez le poulet et la caille. Enfin, pour évaluer le potentiel d’application des techniques d’acclimatation embryonnaire au chaud et au froid, des évaluations multicritères sont réalisées en condition d’élevage tempérées ou tropicales avec nos partenaires de l’Unité Mixte Technologique « Biologie et Innovation en Recherches et Développement pour l’aviculture - Aviculture, Système et Territoire » (UMT BIRD) et du Centre d’Excellence Régional en Sciences Aviaires (CERSA, Université de Lomé) au Togo.


Mardi 7 mars 2017 à 13h30

MSH Val de Loire, 33 allée Ferdinand de Lesseps, Tours


 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte