Canal-U

Mon compte
TELEMMe

Webinaire Rue d'Alger#1 | Autour des patrimoines postcoloniaux et minoritaires


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/telemme/embed.1/webinaire_rue_d_alger_1_autour_des_patrimoines_postcoloniaux_et_minoritaires.58881?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Webinaire Rue d'Alger#1 | Autour des patrimoines postcoloniaux et minoritaires

13h | Mot d'accueil
Paola CICCOLELLA  Directrice de l'Institut culturel italien de Marseille
Xavier DAUMALIN  Directeur de TELEMMe (CNRS-AMU, UMR 7303)

INTRODUCTION DES WEBINAIRES
Alessandro GALLICCHIO ESBAN et Pierre SINTÈS TELEMMe CNRS-AMU

13h30-15h30 | WEBINAIRE RUE D’ALGER#1
AUTOUR DES PATRIMOINES POSTCOLONIAUX ET MINORITAIRES
En partenariat avec Ancrages

En Méditerranée comme ailleurs, les sociétés portent les traces des matrices politiques et identitaires qui ont régi leur passé. Discrets ou flagrants, ces témoignages s’imposent dans les paysages comme dans les relations sociales, au point de sembler être un état des choses non questionnable. Pourtant, depuis plusieurs décennies déjà, de nombreux acteurs (militants, artistes, auteurs) cherchent à démontrer que les rapports inégaux du présent doivent être éclairés à la lumière de l’histoire afin que soient construites des lectures plus apaisées du passé ainsi que des sociétés plus soucieuses de la place de chacun. En ce début de XXIe siècle, les exemples se répondent aux quatre coins du monde pour que soient reconnues les souffrances comme les inégalités du présent. Ce mouvement, qui associe justice mémorielle et activisme politique, est au cœur des œuvres des artistes exposé·e·s dans Rue d’Alger ainsi que des contributions des invité·e·s de cette première séance de séminaire. Leur présence donnera l’occasion de débattre de ces nouveaux défis pour des États-nations dont la construction s’est souvent faite au mépris des particularités et dans le déni de certaines oppressions. Qu’ils inquiètent (séparatiste), amusent (folklore) ou convainquent (progressisme), nous faisons l’hypothèse que l’importance contemporaine de ces mouvements, souvent regroupés sous le terme de postcoloniaux, mérite d’être évaluée afin de comprendre les mécanismes actuels d’appropriation du passé et de son patrimoine, ainsi que la puissance du rôle qu’ils jouent dans notre présent.

·         Samia CHABANI Association Ancrages, Marseille
·         Fabrice DENISE Musée d’histoire de Marseille
·         Vincent GEISSER IREMAM, CNRS-AMU
·         Emma GROSBOIS et Agathe ROSA artistes, Marseille

Modération : Camille FAUCOURT Mucem

Organisation : Pierre SINTÈS avec Léa BATTAIS
Communication : Delphine CAVALLO
Graphisme : Charles LE HYARIC

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte