Canal-U

Mon compte
UMR 8230 Centre Jean Pépin

La République de Platon - Etienne Helmer - Propositions pour une lecture dynamique de la République


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/umr_8230/embed.1/la_republique_de_platon_etienne_helmer_propositions_pour_une_lecture_dynamique_de_la_republique.57593?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
UMR 8230 Centre Jean Pépin
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

La République de Platon - Etienne Helmer - Propositions pour une lecture dynamique de la République

Résumé

On estime souvent que le cœur de la réflexion politique de Platon dans la République porte sur les conditions de possibilité de la cité juste. Une telle lecture se concentre alors sur l’institution des philosophes-rois, et sur l’organisation tripartite de la cité, avec à la clé un débat sur le caractère utopique ou non de cette construction politique. Sans être fausse, cette lecture est toutefois extrêmement partielle et réductrice en ce qu’elle occulte le point essentiel de la pensée politique de Platon dans ce dialogue : celle-ci ne se limite pas à l’analyse des conditions de possibilité de la cité juste, mais concerne plus généralement l’ensemble des processus d’intégration et de marginalisation de différentes catégories de population et de différentes fonctions requises pour édifier la cité. Trois arguments vont dans ce sens, que ma communication présentera de façon détaillée. Premièrement, les difficultés d’élaboration du régime juste en raison des rapports tendus entre l’économie et la politique (livre II), ainsi que la dégradation des régimes sous l’effet du conflit entre ces deux sphères (livre VIII) invitent à voir dans la République une réflexion sur la politique comme dynamique socio-économique, plutôt qu’une description de la structure politique et économique statique sur laquelle se fonde la cité juste. Deuxièmement, les trois catégories fonctionnelles requises pour édifier la cité juste sont moins présentées comme étant prêtes à y être intégrées et à y exercer leur tâche propre que comme des éléments dont l’agencement est problématique, parce qu’ils sont sujets à de nombreuses transformations affectant l’équilibre de l’ensemble de la cité. Cela se vérifie notamment à propos des philosophes. Troisièmement, Platon ne se contente pas dans ce dialogue de décrire les trois catégories fonctionnelles qui composent la Kallipolis. Il y évoque aussi des catégories en apparence secondaires – les enfants sans talent, les mendiants, les incurables – dont il signale le degré d’intégration ou de marginalisation variable selon la forme du régime et les forces qui l’animent.


  •  
  •  
    Date de réalisation : 12 Octobre 2020
    Lieu de réalisation : ENS Ulm
    Durée du programme : 103 min
    Classification Dewey : Enseignement et étude de la philosophie, recherche en philosophie
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : niveau Doctorat (LMD), Recherche
    Disciplines : Philosophie ancienne et médiévale
    Collections : Platonisme et néoplatonisme, La République
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : Platon, neoplatonisme
    Conditions d’utilisation / Copyright : © UMR 8230 Centre Jean Pépin CNRS ENS
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 La République de Platon - Olivier Renaut - "Quelle est la fonction de l'intermédiaire ? Thumos et auxiliaires dans la République".
 La République de Platon - Irini-Fotini Viltanioti - « L'harmonie céleste dans le mythe d'Er (Platon, République, X 617 b-d) »
 La République de Platon - Luc Brisson - "Du bon usage du mensonge en politique"
 La République de Platon - Rafael Ferber - « Epekeina tês ousias – Epekeina tês philosophias? Quelques remarques sur les limites de la philosophie chez Platon »
 La République de Platon - Charlotte Murgier : "Du propre au commun dans la critique aristotélicienne de la République"
 Eros en question. Mythe et philosophie dans le traité 50 de Plotin - Jean-Marie Flamand
 Frédéric Fauquier Proclus, commentateur du Parménide de Platon.
 Philippe Hoffmann Damascius, commentateur du Parménide de Platon.
 Fabienne Jourdan Numénius et le Parménide de Platon
 Alexandra Michalewski Formes et qualités dans le Didaskalikos.
 Carlos Steel Les interprétations du Parménide de Platon avant Proclus.
 Leone Grazziero Passer les Formes au crible dans le Parménide de Platon et chez Aristote.
 Mathilde Brémond Y a-t-il du Mélissos dans la première hypothèse du Parménide ?
 Arnaud Macé La méthode dialectique de Parménide et de Zénon.
 Francesco Fronterotta Le Parménide historique et le Parménide de Platon.
 La seconde partie du Parménide : une interprétation cosmologique
 L’interprétation du Timée par Proclus
 Lectures du Timée à la Renaissance
 Jamblique
 Porphyre et le Catégories
 Le pseudo-Timée de Locres (Angela Ulacco)
 L’Orphisme et les Oracles Chaldaïques pour valider la théologie scientifique de Platon (2ème partie)
 L’Orphisme et les Oracles Chaldaïques pour valider la théologie scientifique de Platon
 Porphyre
 Les noms divins chez Proclus
 Plotin, Le traité des vertus Jean-Marie Flamand
 Damascius et la fin du paganisme : l’Histoire philosophique ou la Vie d’Isidore/Philippe Hoffmann
 L’architecture des Principes selon Damascius : de l’Ineffable aux Intelligibles/Philippe Hoffmann
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte