Canal-U

Mon compte
Université de Lorraine

La Moselle ensauvagée (8/10) - L'homme dans la vallée


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_de_lorraine/embed.1/la_moselle_ensauvagee_8_10_l_homme_dans_la_vallee.12845?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


La Moselle ensauvagée (8/10) - L'homme dans la vallée

Huitième partie de la ressource La Moselle ensauvagée - De l’eau et des forêts dans la vallée de la Moselle ou le retour d’une dynamique naturelle.

L’installation de l’homme date des temps préhistoriques, mais la forêt alluviale n’a été vraiment défrichée qu’à la fin du Moyen Age. Les défrichements ont été particulièrement marqués sur les marges de la vallée. Les villages de la vallée sont favorisés par la rivière, qui fournit des espaces pour la pâture, des graviers et des étangs, mais en subissent les contraintes (inondations, destructions). Au cours du 19ème siècle, des tentatives d’irrigation ont été faites par les frères Dutac, qui se sont soldées par un échec. Ces canaux ont été toutefois récupérés partiellement par les industriels et les ingénieurs du Canal de l’Est ainsi que certains particuliers qui ont installé des microcentrales.

Les perturbations humaines (défrichements, gravières, microcentrales, corsetage localisé) ont modifié l’hydrologie naturelle de la rivière avec exhaussements ou incision, augmentation de la charge sédimentaire grossière, diminution des embâcles). Actuellement, il est interdit de creuser des gravières dans et en bordure du lit mineur, et les embâcles sont laissées en place. Des techniques végétales douces tentent de limiter les défluviations. Ces mesures permettent de conserver les services écologiques offerts par la rivière (eau de bonne qualité, dissipation de l’érosion).

Cette ressource a reçu le prix européen Medea Awards 2016 pour la meilleure utilisation des médias dans l'enseignement supérieur.

Elle est sous-titrée en anglais.


  •  
  •  
    Date de réalisation : 13 Septembre 2013
    Durée du programme : 17 min
    Classification Dewey : Géomorphologie et hydrologie générale, Ecologie et environnement, Biodiversité. Environnement, protection, conservation
  •  
    Catégorie : Documentaires
    Niveau : niveau Master (LMD), Formation continue, L3
    Disciplines : Ecosystèmes et biodiversité, Dynamique des milieux naturels, Gestion et aménagement des territoires
    Collections : La Moselle ensauvagée
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : GOBAT Jean-Michel, ARNOLD Claire, SCHNITZLER Annik, SCHMITT Laurent, THIEBAUT Gabrielle
    producteur : Université de Lorraine , Université Virtuelle Environnement et Développement durable
    Réalisateur(s) : CHRETIEN Alain
    Editeur : GRANERO-GERARD Fabienne
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : conservation, incision, usages anthropiques, services écologiques
    Conditions d’utilisation / Copyright : Attribution : © Université de Lorraine / Université Virtuelle Environnement et Développement durable, septembre 2013 Pas d’utilisation commerciale. Partage à l’identique. Pas de modification.
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte