Canal-U

Mon compte
Université de tous les savoirs

L'énergie nucléaire - Bertrand BARRE


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/embed.1/l_energie_nucleaire_bertrand_barre.1122?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
BARRE Bertrand

Producteur Canal-U :
Université de tous les savoirs
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


L'énergie nucléaire - Bertrand BARRE

Pour faire face à la croissance démographique et aux besoins criants de développement du Tiers Monde, l'humanité va devoir accroître encore une consommation d'énergie déjà sans commune mesure avec celle des siècles passés, sans mettre pour autant en péril son environnement. Depuis la découverte du feu, l'humanité a couvert ses besoins d'énergie grâce au soleil, soit en utilisant plus ou moins directement son flux instantané d'énergie, soit en puisant dans les ressources d'énergie solaire stockées par la planète. Ce n'est que depuis moins de cinquante ans qu'une énergie nouvelle, venue non plus de notre soleil mais des lointaines supernovae, est venue enrichir l'éventail des sources disponibles à l'humanité : l'énergie nucléaire de fission. Déjà équivalente, après un démarrage extrêmement rapide, à toute l'énergie hydraulique du monde, l'énergie nucléaire est aujourd'hui en phase de quasi-stagnation, et se heurte dans de nombreux pays à une opposition presque viscérale. L'énergie nucléaire n'est, en somme, qu'une façon compliquée de faire bouillir économiquement de grandes quantités d'eau, sans émettre de gaz de combustion dans l'atmosphère. Comme toutes les formes d'énergie, elle a des avantages spécifiques, des inconvénients spécifiques, et des champs d'application plus ou moins privilégiés. Et puisque nous aurons besoin de toutes les sources, y compris de l'énergie nucléaire de fission, il faut en maîtriser les inconvénients et tirer durablement parti de ses avantages, là où ils sont le plus valorisables. C'est d'autant plus réalisable qu'il s'agit d'une énergie jeune, qui dispose encore de grandes marges de progrès.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte