Canal-U

Mon compte
Université de tous les savoirs

Les lanceurs spatiaux


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/embed.1/les_lanceurs_spatiaux.1118?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
CURIEN Hubert

Producteur Canal-U :
Université de tous les savoirs
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Les chapitres


Les lanceurs spatiaux

La conquête de l'Espace par l'homme est l'un des grands événements du XXe siècle. La technique des fusées n'est pas nouvelle : elle remonte aux feux d'artifices chinois ! Ce qui est nouveau, c'est l'usage d'engins fiables et puissants capables de placer en orbite des objets de plusieurs tonnes. La concurrence de prestige de la guerre froide entre les USA et l'URSS a conduit à l'édification de programmes de lancements dont les premières étapes ont été marquées par la mise en orbite de Spoutnik, puis d'un homme : Gagarine. L'Europe, particulièrement stimulée par la France, est vite entrée dans la course. L'étape décisive a été le succès d'Ariane en 1979. Les satellites d'usage courant aujourd'hui sont placés sur des orbites spécifiques, géostationnaires ou héliosynchrones, par exemple. Ces trajectoires sont définies en fonction du type de satellites (télécommunication, observation…). Les lanceurs dits " classiques " sont formés de plusieurs étages, dotés de moteurs à liquides ou à poudres. La famille Ariane a évolué depuis un quart de siècle pour en arriver au modèle Ariane V, qui est maintenant commercial. Faut-il s'attendre à des évolutions spectaculaires dans les techniques de base ? Les spécialistes n'en prévoient pas pour le moment. Plutôt que sur des novations profondes, la concurrence se base sur la fiabilité, et sur la réduction des prix. Certes, tous les progrès de la technologie des matériaux sont mis à profit pour alléger les structures et les rendre toujours plus sûres. Le dilemme entre fusées consommables (telles qu'Ariane) et engins réutilisables (tels que la " navette " américaine) a perdu de son acuité. La diversité est une nécessité.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte