Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Giuseppe Ungaretti : "Cori descrittivi di stati d’animo di Didone" / Margherita Orsino


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/giuseppe_ungaretti_cori_descrittivi_di_stati_d_animo_di_didone_margherita_orsino.59579?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Giuseppe Ungaretti : "Cori descrittivi di stati d’animo di Didone" / Margherita Orsino

Giuseppe Ungaretti : Cori descrittivi di stati d’animo di Didone / Margherita Orsino. Cours d’histoire littéraire italienne, in collection "Testi italiani del Novecento". Toulouse, Production Association Mascara Parola, février 2021. 

I 19 cori descrittivi di stato d’animo di Didone sono tratti da un’opera frammentaria della maturità, La terra promessa (1950) ispirata all’Eneide e destinata ad essere messa in musica. Scrive Pascal Gabellone : “è un progetto che rivela in Ungaretti il desiderio di convocare in un luogo poetico unitario, secondo un ben preciso disegno, i motivi fondatori della nostra tradizione poetica e religiosa. Ma questo luogo unitario non riuscirà a costituirsi, e l’esito poetico sarà come dis-locato...”. I cori dicono questo non luogo della poesia, dicono la perdita. Si commentano qui tre cori che contengono già il “grido” e il “paesaggio” di questa donna/terra/poesia “desolata”.

Les 19 Chœurs descriptifs d’états d’âme de Didon sont extraits d’un ouvrage fragmentaire, La Terre Promise (1950) inspirée de l’Énéide, destinée à devenir un mélodrame.  Pascal Gabellone écrit : «  c’est un projet unitaire qui révèle chez Ungaretti le désir de convoquer dans lieu poétique unitaire, d’après un dessein précis, les thèmes fondateurs de notre tradition poétique et religieuse. Cependant ce lieu unitaire ne parvient pas à se constituer et va être comme dis-loqué… ». Les chœurs disent ce non-lieu qu’est le poème, disent la perte. Margherita Orsino commente ici les trois premiers chœurs qui contiennent déjà le « cri » et le « paysage » de cette femme/terre/ poésie « vaine ».

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte