Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
Claire SARAZIN (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication), Margherita Orsino (Intervention)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés aux auteurs et à l'Université Toulouse Jean Jaurès.
Citer cette ressource :
Margherita Orsino. UT2J. (2015, 26 mars). Le corps contre. Femmes performers en Italie, de Gina Pane à Chiara Mulas / Margherita Orsino , in Opera contro. L'œuvre de rupture sur la scène contemporaine italienne. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/86493. (Consultée le 28 février 2024)

Le corps contre. Femmes performers en Italie, de Gina Pane à Chiara Mulas / Margherita Orsino

Réalisation : 26 mars 2015 - Mise en ligne : 26 mars 2015
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Le corps contre. Femmes performers en Italie, de Gina Pane à Chiara Mulas / Margherita Orsino, in Journées d'études "Opera contro. L’œuvre de rupture sur la scène italienne contemporaine, de 1960 à nos jours", organisées, sous la responsabilité scientifique de Margherita Orsino et Antonella Capra, par Il Laboratorio et l'Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Arts Lettres Langues (IRPALL) de l'Université Toulouse Jean Jaurès, 26-27 mars 2015.
Thématique : Corps à corps : poésie sonore, action, performance.

Dans le contexte socio-politique des années 1960-1970, la « poésie d'action » -terme que Margherita Orsino préfère à celui de "performance" et qu'elle emprunte au poète Serge Pey- est beaucoup plus axée sur le corps qu'auparavant. « C'est un art proche du body art, voire du land art. Le corps, souvent nu, se dresse face aux spectateurs, pour qu'il entre dans une autre dimension, dans un autre rapport, mais il se dresse aussi face au corps social et politique tout entier. (...) Le langage du corps est celui d'une parole niée. (...) La performance, soit-elle ou non accompagnée d'un texte, fait acte de poésie car elle invente son propre langage ; parfois cet acte est muet, c'est un langage du silence du corps qui s'élève. Surtout dans les performances des femmes ». Dans cette communication, Margherita Orsino s'intéresse principalement aux choix esthétiques et poétiques des artistes italiennes féministes engagées et proches de la New Avant-garde et du mouvement de la "poésie concrète", notamment Gina Pane, Marina Abramovic, Ana Mendieta, Ketty La Rocca, Chiara Mulas. Dressant un panorama sur plusieurs décennies, cette communication s'intéresse aussi aux performeuses de la nouvelle génération plus présentes et visibles sur la scène depuis les années 2010 et davantage familiarisées avec l'outil vidéo et les réseaux sociaux -mais plus lointaines de l'art expérimental et conceptuel des années 70- comme Liuba, Francesca Lolli, Manuela Macco. Pour approfondir son propos, Margherita Orsino s'attache plus particulièrement à l'œuvre de Chiara Mulas, une artiste héritière d'une langue, de traditions (sardes) où la femme est la figure centrale ancestrale, de rituels séculaires qu'elle détourne et d'un rapport particulier à la nature.

> Voir aussi la vidéo de la performance de Chiara Mulas en "Hommage à Pier Paolo Pasolini", présentée lors de cette journée d'études.

Intervention
Thème
Documentation

Bibliographie des journées d'étude "Opera contro : L'œuvre de rupture sur la scène contemporaine italienne", Université Toulouse Jean Jaurès, 26-27 mars 2015

ORSINO, Margherita (2015). “Opera contro”. Entre deux cinquantenaires, réflexions sur l'œuvre de rupture en Italie, in Valeria Giannetti, Elsa Chaarani (dirs), Le rire et la raison. Mélanges en hommage à Denis Ferraris, P.R.I.S.M.I. Revue d'études italiennes, 14, octobre 2015, 365-384.

CAPRA, Antonella (2015). Matte per forza. La follia femminile nella drammaturgia di Dacia Maraini, in Milagro Martín Clavijo, Mercedes González de Sande, Daniele Cerrato, Eva María Moreno Lago (eds), Locas. Escritoras y personajes femininos cuestionando las normas, ArCiBel Editores, 257-271.

FONTANA, Giovanni, FRANGIONE, ROSSINI, Roberto (2015). The italian performance art, Genova, SAGEP Editori, 384 p.

CORNEZ, Élodie (2015). Les langues du théâtre italien contemporain. Thèse de doctorat en Études italiennes sous la dir. de Giorgio Passerone et de Anna Barsotti, Lille, Université Charles de Gaulle / Pise, Università degli studi, mars 2015.

RANZINI, Paola (dir.) (2014). Théâtre italien contemporain : des auteurs pour le nouveau millénaire. Paris, Éditions de l'Amandier, 490 p.

GHIGNOLI, Alessandro (2014). La palabra ilusa : transcodificaciones de vanguardia en Italia. Granada (Espagne), Editorial Comares, 104 p.

PRIFTI, Jonida (2014). Patrizia Vicinelli. La poesia e l’azione. Roma, Onyx Editrice [e-book].

PROSA, Lina (2014). Lampedusa Way [Trilogie du Naufrage]. Besançon, Éditions Les Solitaires Intempestifs, 64 p.

PROSA, Lina (2014). Lampedusa Snow [Trilogie du Naufrage] suivi de La carcasse. Besançon, Éditions Les Solitaires Intempestifs, 112 p.

CARTON, VINCENT, Alison (2013). Écriture du corps et féminismes : genre, sexualité et maternité dans l'oeuvre narrative à la première personne de Dacia Maraini. Thèse de doctorat en Études romanes, Université Aix-Marseille, 433 p. [En ligne : http://www.academia.edu/11083928/E_criture_du_corps_et_fe_minismes_genre_sexualite_et_maternite_dans_l_%C5%93uvre_narrative_a_la_premie_re_personne_de_Dacia_Maraini].

ÉGOC, Janig (2013). L'histoire de la performance selon Marina Abramovic ou « l'art de faire parler les fantômes en public, in « Corps & performance », Ligeia, 121-124, janvier-juin 2013, 59-75. 

LE BRETON, David (2013). Body Art : la blessure comme œuvre chez Gina Pane, Communications, 92, 1/2013, 99-110. [En ligne : https://www.cairn.info/revue-communications-2013-1-page-99.htm].

OTTONIERI, Tommaso (ed.) (2013). Paesaggio 013. Toblack 01. Altamura, Caratteri Mobili. [En ligne : https://drive.google.com/folderview?id=0B7_P45vLO532aGdBbUc2Rm9aR3c&usp=sharing].

DUPLAIX, Sophie (2012). Gina Pane : terre – artiste - ciel. Arles, Éditions Actes Sud, 259 p.

PROSA, Lina (2012). Lampedusa Beach [Trilogie du Naufrage] suivi de Cassandre on the road et de Programme-Penthésilée : entraînement pour la bataille finale. Besançon, Éditions Les Solitaires Intempestifs, 112 p.

PLANA, Muriel (2012). Théâtre et féminin : identité, sexualité, politique. Éditions Universitaires de Dijon, coll. Écritures, 363 p.

LEBAILLY, Alice (2011). Performeuses : limites du corps et corps de l’autre. Réflexions sur l’œuvre de Marina Abramovic et Gina Pane, Perspectives Psy, 50, 2/2011, 110-116.

COMBERIATI, Daniele (2012). Les représentations culturelles des « années de plomb » en Italie. La violence comme pratique  politique  depuis  1970  jusqu’à  aujourd’hui,  La  Revue  des  Livres, 5, 22-26.

LEONTSINI, Mary, BUSCATTO, Marie (dirs) (2011). La reconnaissance artistique à l'épreuve des stéréotypes de genre / Artistic recognition challenged by gender stereotypes, Sociologie de l’art, 18, 168 p.

DE MIGUEL Y CANUTO, Juan Carlos (dir.) (2010). Scrittura civile: studi dell’opera di Dacia Maraini. Rome, Perrone, 397 p.

GHIGNOLI, Alessandro, GÓMEZ, Llanos (2010). Futurismo : la explosión de la vanguardia. Barcelona, Vaso Roto Ediciones, 128 p.

ÉGOC, Janig (2010). La vraie image selon Gina Pane, in Les fluides corporels dans l’art contemporain, actes de la journée d’étude organisée le 29 juin 2010, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. [En ligne : HiCSA. URL: http://hicsa.univ-paris1.fr/page.php?r=18&id=442&lang=fr].

PEY, Serge (2010). Lèpres à un jeune poète. Principes élémentaires de philosophie directe. Toulouse, Délit Editions, 544 p.

D’ARCANGELI, Luciana (2009). I personaggi femminili nel teatro Di Dario Fo e Franca Rame. Firenze, Franco Cesati Editore, 358 p.

DEL BECARO, Elena (2008). Intermedialità al femminile : l’opera di Ketty la Rocca. Milan, Electa Mondadori Editore, 245 p.

ÉGOC, Janig (2008).  L’Art  corporel  et  sa  réception en France : chronique 1968-1979. Thèse de doctorat sous la direction de J. M. Poinsot, université Rennes 2, 313 p.

BECKER, Joffrey (2008). L’image réflexive du corps et la ritualité de la performance : la transformation ordinaire de l’artiste en objet, in Séminaire Traditions Iconographiques et Mémoire Sociale, École des Hautes Études en Sciences Sociales- Musée du Quai Branly. [En ligne : http://joffrey.becker.free.fr/pdf/performance_rite_becker.pdf].

MINARELLI, Enzo (2008). La Voce della Poesia. Udine, Campanotto Editore, 112 p.

NEAU, Françoise (2008). L’action corporelle en images : notes sur le travail de Gina Pane, Champ psychosomatique, 52,  4/2008, 105-121.

D’ARCANGELI, Luciana (2006). L’evoluzione dei personaggi femminili nel teatro di Dario Fo e Franca Rame, in Concetta D’ANGELI, Simone SORIANI (dirs), Una coppia d’arte : Dario Fo e Franca Rame, Pisa, Plus, 2006, 45-55. [En ligne : http://archivio.francarame.it/file/PUFO/2006/PUBB/030195/030195-001.pdf].

BACHELOT, Marine (2006). Le « teatro-narrazione » italien, espace d’hybridation générique au service d’un projet civique, Loxias, 13, avril 2006. [En ligne : http://revel.unice.fr/loxias/index.html?id=1105].

FONTANA, Giovanni (2003). La voce in movimento : vocalità, scrittura e strutture intermediali nella sperimentazione poetico-sonora. Monza, Harta Performing & Momo Publisher, 566 p.

PEARL, Lydie (2001). Corps sexe et art. Dimension symbolique. Paris, Éditions L’Harmattan, 232 p.

TRONCHE, Anne (1997). Gina Pane : actions. Paris, Éditions Fall, 141 p.

MININNI, Massimo (1995). Arte in scena : la performance in Italia, 1965-1980. Ravenna, D. Montanari Editore, 181 p.

PEY, Serge (1995). La langue arrachée ou la poésie orale d'action : essai d'analyse et d'histoire de l'oralité dans le poème à la fin du XXème siècle. Thèse de doctorat en Littérature. Université Toulouse-Le Mirail, 1053 p. (5 vol.).

MINARELLI, Enzo (1995). Vocalità & Poesia : studio per una storia della poesia sonora nel Novecento. Reggio Emilia, Edizioni Elytra, 146 p.

GIULIANI, Alfredo (1984). Autunno del Novecento: cronache di letteratura. Milano, Feltrinelli Editore, 248 p.

SPATOLA, Maurizio (1980). Un poetico colpo di glottide, Stampa sera, 8 ottobre 1980. {En ligne : http://www.archiviomauriziospatola.com/prod/pdf_videopoesia/V00111.pdf].

BARILI, Renato (1978).  Introduzione, in Arrigo LORA TOTINO, Futura, poesia sonora : antologia storico critica della poesia sonora, Milano, Cramps Records.

NOCHLIN, Linda Nochlin (1971), Why Have There Been No Great Women Artists?, ARTnews, January 1971. [En ligne : http://www.artnews.com/2015/05/30/why-have-there-been-no-great-women-artists/].

 

,

Diapos 1 et 3
http://chiaramulas.fr/#Home

Diapo 2
http://www.sagep.it/easyStore/SchedeVedi.asp?SchedaID=2139

Diapo 4
http://guide.supereva.it/donne_e_arte/interventi/2008/07/334546.shtml

Diapo 5
http://archives.carre.pagesperso-orange.fr/Pane%20Gina.html

Diapo 6
http://www.vogliadiscrivere.it/marina-abramovic-the-grandmother-of-performance-art/

Diapo 7
http://www.artandeducation.net/paper/marina-abramovic-presents-architectural-experience-as-critical-self-reflective-practice/

Diapo 8
http://www.repubblica.it/speciali/arte/recensioni/2012/11/09/news/normal_0_14-46260834/

Diapo 9
http://www.caroleeschneemann.com/interiorscroll.html

Diapo 10
http://oltreluna.women.it/artepolitica/artisteviolenza/anamendieta.htm

Diapos 11- 12-13-14-15

Fontana, Rossini, Francgione, The italian performance art, Genova, SAGEP, 2015 [avec l’accord de l’auteur].

Diapos 16 et  17
http://liuba.net/

Diapo 18
http://www.storienogastronomiche.it/performance-artistica-sullalimentazione-francesca-lolli/

Diapo 19
http://www.manuelamacco.com/untitled_in_the_corner.html

Diapos 20 à 41
http://chiaramulas.fr/#Home

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes