Cours/Séminaire
Notice
Date de réalisation
Lieu de réalisation

MRSH Caen

Langue :
Français
Citer cette ressource :
La forge numérique. (2011, 13 décembre). La Commune de Paris (1871) et la caricature. [Podcast]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/131589. (Consultée le 22 juin 2024)

La Commune de Paris (1871) et la caricature

Réalisation : 13 décembre 2011 - Mise en ligne : 7 juillet 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Cette conférence a été donnée dans le cadre du séminaire pluridisciplinaire "Villes" de la MRSH.

Aujourd'hui à la retraite, Jean-Louis Robert est spécialiste de l'histoire sociale européenne du XXe siècle et de l'histoire sociale de la Première Guerre mondiale. Il a été directeur du Centre d'histoire sociale du XXe siècle de l'Université Paris 1. Depuis 2004, il est Président de l'association des Amis de la Commune de Paris (1871) et président de l'Université populaire du 14e depuis 2011.

Résumé de la conférence

La communication présente une étude des images (essentiellement des caricatures) produites pendant la Commune de Paris de 1871 par les dessinateurs pro-communards. On n'y trouve donc ni l'image de la Commune par ses adversaires, ni les représentations mémorielles. La caricature est bien sûr d'abord dénonciatrice et sa principale cible est Thiers, qui est présenté comme le symbole du faux républicain et du traître à la patrie. D'autres cibles privilégiées sont les généraux et le Clergé. La Commune est, elle, représentée par de nombreux attributs combattants (barricades, pavés, fusils...) et par la Marianne républicaine, mais rouge. C'est d'ailleurs la couleur rouge qui domine comme signe communard. Ce face à face du petit Thiers, royaliste et hypocrite, et de la Marianne rouge semble occulter le face à face patron / ouvrier et la dimension sociale, bien réelle de la Commune dont l'oeuvre n'est que très rarement évoquée dans les caricatures.

Sur le même thème