Conférence
Notice
Lieu de réalisation
Tours
Langue :
Français
Crédits
Emmanuelle Meunier (Intervention), Cécile Le Carlier de Veslud (Intervention)
Détenteur des droits
MSH Val de Loire
Citer cette ressource :
Emmanuelle Meunier, Cécile Le Carlier de Veslud. MSHValdeLoire. (2022, 1 décembre). La base de données « archeometal-armoricain » développée dans le cadre du projet SIDEPROD , in Colloque MASA 2022 - Fabriquer, exploiter, diffuser, archiver et réutiliser les données archéologiques. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/136686. (Consultée le 26 février 2024)

La base de données « archeometal-armoricain » développée dans le cadre du projet SIDEPROD

Réalisation : 1 décembre 2022 - Mise en ligne : 19 janvier 2023
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Intervenantes : Emmanuelle Meunier et Cécile Le Carlier de Veslud

 

Ce projet est financé par la région Bretagne (contrat post-doctoral), le département du Finistère et le Service régional de l'Archéologie. Il est soutenu par le Centre de Recherche Bretonne et Celtique (CRBC) de l'Université de Bretagne Occidentale (UBO, Brest) et le laboratoire Archéosciences de l'université de Rennes 1 (CReAAH, UMR 6566). Une thèse CIFRE (Rennes 2/Eveha) est également adossée au projet.

Une base de données en ligne, « archeometal-armoricain », hébergée sur la plateforme HumaNum, constitue le cœur de ce travail. Pour l'instant accessible aux seuls contributeurs, elle pourra à terme être ouverte à un public élargi. Elle contient le catalogue, en cours d'élaboration, des sites miniers et métallurgiques du Massif armoricain (Bretagne, Pays de la Loire, Normandie), où les recherches en archéométallurgie sont nombreuses et complètent les données de Basse-Bretagne. Le travail est actuellement focalisé sur la sidérurgie, mais la structure de la base permettra d'intégrer les autres métaux, de la mine à la production d'objets, du Chalcolithique à la période Moderne.

La définition de la structure de la base de données et de son interface en ligne ont été facilitées par le dialogue entre les utilisateurs et l'ingénieur spécialiste de l'exploitation et de la gestion de données scientifiques du CReAAH. L'organisation retenue est centrée sur des fiches de sites génériques, indiquant l'identification, la localisation et la chronologie ainsi que les références documentaires, publiées ou non. Ce premier niveau d'enregistrement peut être enrichi par des fiches détaillées selon le type de site (mine, métallurgie primaire, métallurgie secondaire), obligatoirement rattachées à une fiche générique. Les échantillons peuvent aussi être enregistrés et décrits et sont également dépendants d'une fiche générique.

Une étape d'uniformisation de l'information a été nécessaire, car les données proviennent de sources diverses (dépouillement bibliographique et travail de terrain) et ont été compilées suivant des critères variables. Une bibliothèque Zotero partagée a été créée pour l'enregistrement des références bibliographiques et un espace de stockage sur la plateforme HumaNum Sharedocs a été ouvert pour accueillir les données numériques associées au catalogue. Cet espace permettra de classer, par département, commune et site, les documents concernant les activités minières et métallurgiques, allant des données de terrain brutes (photographies, relevés, descriptions, ...) aux rapports, en passant par les données d'analyses. La centralisation de ces données, jusqu'à maintenant dispersées sur des disques durs personnels, représente une avancée pour assurer leur intégrité et leur pérennité.

Type ::oral

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème