Conférence

De Gazzaniga à Mozart : mettre en musique "Don Giovanni" en 1787 / Michel Lehmann

Réalisation : 27 mars 2013 Mise en ligne : 27 mars 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

De Gazzaniga à Mozart : mettre en musique "Don Giovanni" en 1787 / Michel Lehmann, in "Les mille et trois visages d’un séducteur", journée d'étude organisée par l'Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Arts, Lettres et Langues (IRPALL) de l'Université Toulouse Jean Jaurès dans le cadre d'un partenariat avec le Théâtre du Capitole, sous la responsabilité scientifique et la coordinationde Michel Lehmann et Christine Calvet. Université Toulouse Jean Jaurès, Théâtre du Capitole, 27 mars 2013. * Images et prise de son : Service audiovisuel de la Mairie de Toulouse.

Présentation de la journée d'étude

La création de Don Giovanni en 1787 à Prague n’est qu’une étape dans la longue file des avatars de ce qui pourrait bien être un mythe caractéristique de la culture européenne. Celui-ci ne cesse de donner vie à des incarnations dont la diversité pourrait relever de l’incohérence si le simple nom de Don Juan n’avait pour fonction de nous rappeler l’aptitude du personnage à traverser les siècles dans les constantes d’un caractère et de questionnements qui ne cessent de concerner notre vie publique et privée. La proposition mozartienne est une lecture forte de ce mythe, mais elle n’en embrasse pas tous les méandres, sans compter que le libertin de la haute aristocratie des XVIIe et XVIIIe siècles est une réalité historique qui sous-tend la figure de Don Juan. Cette Journée d’étude propose de brosser les multiples visages de Don Juan/Juam/Giovanni, de mesurer les choix de Mozart, d’évaluer les moyens offerts par l’opéra (en opportunités comme en contraintes) et de creuser cette ambiguïté, voire ce paradoxe toujours renouvelé : une comédie frappée par la mort.

Chapitres
    Intervenants
    Thèmes
    Notice
    Langue :
    Français
    Crédits
    Nathalie MICHAUD (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), Le Vidéographe (Maison de l'Image et du Numérique / Université Toulouse-Jean Jaurès) (Publication)
    Conditions d'utilisation
    Tous droits réservés à l'Université Jean-Jaurès - campus Mirail et aux auteurs.
    Citer cette ressource:
    UT2J. (2013, 27 mars). De Gazzaniga à Mozart : mettre en musique "Don Giovanni" en 1787 / Michel Lehmann. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/108325. (Consultée le 25 mai 2022)
    Contacter
    Documentation

    Variations donjuanesque, Bulletin hispanique, 122-1, 2020, 384 p. [En ligne : https://www.cairn.info/revue-bulletin-hispanique-2020-1.htm].

    FOUCRIER, Chantal (2019). Don Juan ou l’Abuseur désabusé. Aspects de la démythification dans quelques réécritures théâtrales du XXe siècle, in Ariane Ferry et Chantal Foucrier et al (dirs), Frontières du théâtre. Mélanges offerts à Daniel Mortier, Paris, Éd. Classiques Garnier, 53-76.

    GOLDONI, Carlo (2018). Mémoires de M. Goldoni pour servir à l'histoire de sa vie et à celle de son théâtre. Paris, Éd. Gallimard, coll. Le Temps retrouvé, 640 p.

    GOLDONI, Carlo (2016). Don Giovanni Tenorio, o sia, Il dissoluto. Testo e note di Rossella Palmieri. Avellino, Edizioni Sinestesie, 212 p.

    VIGNON, Daphné (2016). Don Juan et Faust. Du récit populaire à la construction du mythe de l’individu, in « Pratiques et enjeux de la réécriture », Littératures, 74, 137-147. [En ligne : https://journals.openedition.org/litteratures/548].

    AGARD, Olivier (2014). Georg Büchner et la révolution anthropologique du XIXe siècle, in Gilles Darras et Camille Jenn  (dirs), “Unsere Zeit ist rein materiell": Georg Büchner ou le drame de la modernité, Reims, Université de Reims Champagne-Ardenne, 265-295.

    DE DIEGO, Rosa (2014).  Le "donjuanisme" de Camus, in « Don Juan ou les pouvoirs de la séduction »,  MuseMedusa, 2. [En ligne : https://musemedusa.com/dossier_2/rosa_de_diego/].

    GOURNAY, Aurélia (2013). Don Juan en France au XXe siècle : réécritures d’un mythe. Thèse en Littératures, Université de la Sorbonne nouvelle-Paris III, 1054 p. [En ligne : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00975274/document].

    TRISTAN, Frédérick (2013). Don Juan le révolté. Un mythe contemporain. Paris, Éd. Écriture, 282 p.

    FOUCAULT, Didier (2012). Le temps des libertins, in « Les grands mythes, Don Juan », Le Point, HS n°10, 21-24.

    TIRSO DE MOLINA [1630] (2012). Le trompeur de Séville et l’invité de pierre / El Burlador de Sevilla y convidado de piedra. Traduit, préfacé et annoté par Henri Larose. Paris, Éd. Gallimard, coll. Folio, 336 p. [bilingue].

    FOUCAULT, Didier (2010). Histoire du libertinage. Paris, Éd. Perrin, 553 p.

    BRUNEL, Pierre dir.) (2008). Don Juans insolites. Paris, Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 222 p. 

    PESQUÉ, Emmanuelle (2008). Le mort saisit le vif : Don Giovanni face à la loi..., in Mathieu Touzeil-Divina et Geneviève Koubi (dirs), Droit et Opéra, Actes de colloque, Paris, 14 décembre 2007- Poitiers, 14 mars 2008, Université de Poitiers, 197-209. [En ligne : https://www.odb-opera.com/joomfinal/index.php/les-dossiers/50-oeuvres/192-le-mort-saisit-le-vif-don-giovanni-face-a-la-loi?showall=1&limitstart=].

    CANTAGREL, Gilles, MASSIP, Catherine et al. (2005). Don Giovanni, Mozart. Le Manuscrit. Paris, Textuel / BNF Éditions, 130 p.

    MARTY, Laurent (2005). 1805, la création de Don Juan à l’opéra de Paris. Paris, Éd. L’Harmattan, 290 p.

    NOIRAY, Michel (2005). Vocabulaire de la musique de l’époque classique. Paris, Éd. Minerve, 256 p.

    FOUCAULT, Didier (2004). Le libertinage de la Renaissance à l’Âge classique, un territoire pour l’historien ?, in Bernard Doumerc et Christophe Picard (dirs), Byzance et ses  périphéries. Hommage à Alain Ducellier, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 417-433. [En ligne : https://books.openedition.org/pumi/26216].

    BRUNEL, Pierre (dir.) (1999). Dictionnaire de Don Juan. Paris, Éd. Robert Laffont, coll. Bouquins, 1025 p.

    MASSIN, Jean (1999). Don Juan. Mythe littéraire et musical. Paris, Éd. Complexe, 415 p.

    MOLIÈRE, DeJEAN, Joan (éd.) [1683] (1999). Le Festin de Pierre (Dom Juan). Édition critique du texte d'Amsterdam (1683). Paris, Librairie Droz, 317 p. [Version originale en ligne l’édition : https://nubis.univ-paris1.fr/files/original/BIS_00_00447.pdf].

    BIET,  Christian (1998).  Don  Juan,  mille  et  trois  récits  d’un  mythe. Paris,  Éd. Gallimard,  coll.  Découvertes, 112 p.

    KAMINSKI, Piotr (1996). Profil des voix : un drôle de drame, in Michel Noiray (dir.), « Don Giovanni. Mozart », L’Avant-scène Opéra, 172, 223 p. [Mise à jour en 2019].

    DUMOULIÉ Camille (1993). Don Juan ou l’Héroïsme du désir. Paris, Presses Universitaires de France, coll. Écriture, 242 p.

    ROUSSET, Jean (1990). Le mythe de Don Juan. Bruxelles, Éd. Armand Colin, 256 p.

    DA PONTE, Lorenzo (1980). Don Giovanni, livret pour l’opéra de Mozart (1787), in Jean-François Labie, Mémoires et livrets, Paris, Le Livre de Poche, 696 p.

    BLUWAL, Marcel (1965). Dom Juan ou le Festin de Pierre [extrait]. Téléfilm avec Michel Piccoli, Claude Brasseur, Anouk Ferjac. France, ORTF, nb, 1h46 min. [Extrait en ligne : https://www.dailymotion.com/video/xf9udt].

    BLUWAL, Marcel, CONTAMINE, Claude (1965). La parole est à Marcel Bluwal à propos de "Dom Juan" [entretien vidéo]. France, ORTF, nb,  10:32 min. [En ligne : https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/marcel-bluwal-a-propos-de-dom-juan].

    BAUDELAIRE, Charles (1857). Dom Juan aux enfers, in Les Fleurs du mal. [En ligne : https://fr.wikipedia.org/wiki/Don_Juan_aux_enfers].

    STENDHAL [1824] (1992). Vie de Rossini. Édition par Pierre Brunel. Paris, Éd. Gallimard, coll. Folio, 576 p. [Édition d’Auguste Boulland, 1824, en ligne : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8626836b].

    GRESSET, Jean-Baptiste-Louis [1747] (1896). Le Méchant, in Œuvres choisies, Paris, Librairie de la Bibliothèque nationale, Pfluger Éditeur 33-160. [En ligne : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55424662/f38.item].

    TIRSO DE MOLINA [1630] (1962). L’abuseur de Séville et l’invité de pierre / El burlador de Sevilla. Paris, Éd. Aubier-Montaigne. [En ligne : https://es.wikisource.org/wiki/El_burlador_de_Sevilla].

    Dans la même collection

    Avec les mêmes intervenants

    Sur le même thème